Archives du mot-clé événement

QS comme l’URSS, Polytechnique, et encore 50 shades of grey

«J’haïs les féministes», cria Marc Lépine au moment d’ouvrir le feu sur des étudiantes de l’école Polytechnique le 6 décembre 1989. Quatorze mortes plus tard, les médias réduiront les actes de Lépine à celui d’un simple « dérangé ». En réponse, les féministes dénonceront plutôt l’événement comme un attentat politique envers toutes les femmes.

Vingt-quatre ans plus tard qu’est-ce qui a changé? Le discours masculiniste traditionnel s’exprime encore librement dans les médias. Dans ce domaine, la radio-poubelle fait figure d’avant-garde.

Jusqu’à choisir la date de commémoration du drame pour dénigrer les femmes. Les féministes laisseront-elles passer ça?

CHOI: QS comme l’URSS et Polytechnique (00:06:35)

6 décembre 2013, le Show du matin, avec Jérôme Landry

7h15: Amir Khadir, « ça, ça s’appelle un communiste dangereux (…) c’est une gang de communistes à Québec Solidaire! L’URSS, 1971, ça la la. La vieille Chine. »
7h20: « Y’a Lise Payette, dans le Devoir, qui écrit un article féministe là-dessus. Alors que moi, avec le triste anniversaire, chaque année, ça me rappelle que Québec n’est pas à l’abri des tueries semblables. (…) Montréal est peut-être la capitale mondiale des tueries violentes (…) On a beau écrire des articles féministes là-dessus là, c’est un débile Marc Lépine. Ok, premièrement, à la base là, avant d’aller plus loin. C’est un débile profond qui a tué des femmes à Polytechnique. »

Le_show_du_matin_06_12_2013-7h15-QsCommunisteEtPolytechnique.mp3

Nous sommes en 2013, et il y a encore des gens pour nier la réalité du drame de Polytechnique et pour minimiser la portée de l’action de Marc Lépine.

CHOI: Khadir prêt à fermer Radio X (00:03:00)

6 décembre 2013, le Show du matin, avec Jérôme Landry et Jean-Nicolas Gagné
8h43: « Khadir est prêt à fermer une radio parce qu’il est fâché contre Éric (Duhaime)! »

Le_show_du_matin_06_12_2013-8h43-KhadirAvecJean-nic.mp3

Rappelons tout de même, comme si ça allait changer quelque chose, que Khadir n’a jamais demandé de fermer Radio X.

93.3 : 50 shades of grey, un grand phénomène sociologique II (00:09:33)

6 décembre 2013, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard, Marc Boilard et Catherine Bachand

8h40: Marc revient avec sa discussion vaseuse sur 50 shades of grey. « Dans la société d’aujourd’hui, la pression de la relation sexuelle et de la réussite est presque entièrement sur le gars. (…) Les filles, parce que vous êtes dominantes désormais dans la société, n’hésitez pas du tout à commenter la performance sexuelle des gars et c’est correct, mais soyez conscientes que vous êtes les seules à le faire, nous on n’a pas le droit, donc toute la pression est sur nos épaules. »

6-dec-2013-933-8h40-suite-du-debat-que-suscite-cinquante-nuances-de-g.mp3

Mobilisons-nous pour les audiences du CRTC

Le CRTC organise des audiences le 5 novembre 2013. L’un des sujets qui y sera abordé est la licence de Radio X Montréal. Cette radio souhaite se départir de sa musique (jazz entre autres) pour pouvoir faire plus de place à l’opinion parlée, marque de commerce de Radio X.

Radio X est une radio parlée. L’obligation, dans sa licence, de mettre de la musique franco et du jazz, est une épine dans son pied. Et ça, c’est tant mieux pour ceux et celles qui souhaitent de l’information de qualité, dépourvue de propos haineux.

Radio X Montréal ne respecte même pas les conditions minimales de sa licence actuelle.

C’est pourquoi nous devons intervenir. Tout le monde peut le faire. La date limite pour les interventions du public est le 27 septembre 2013. Il suffit d’envoyer vos documents via le site web du CRTC: Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2013-448. Ce n’est pas tous les jours qu’il y a de semblables audiences, profitons-en!

Faisons valoir notre refus d’une radio déjà condamnée à de multiples reprises pour racisme, haine, expression de préjugés, incitation à la violence, discrimination, mépris, informations inexactes et incomplètes, acharnement, propos irrespectueux et atteinte à la dignité humaine. Ce n’est pas nous qui le dison, c’est le Conseil de presse!

Le CRTC est l’organisme fédéral qui contrôle les médias électroniques au pays. En 2004, Radio X, refusant de se conformer aux conditions imposées, le CRTC a menacé de révoquer sa licence. L’animateur controversé Jean-François Fillion perdra son emploi l’année suivante.

Envoyons nos plaintes par ici!

Premier épisode du Gros Show

Dès l’introduction, vous êtes averti: « 50% des propos que vous allez entendre ont été tenus à la télévision ou à la radio ces dernières années ». Le spectacle radiophonique vous met en garde:  »Vous entrez dans l’univers de la radio-poubelle. »

Le premier spectacle du Gros Show a eu lieu samedi le 7 septembre 2013. Cette fois, la radio-poubelle ne pourra pas dénoncer les artistes du plateau de Montréal. Quelques comédiens sont de Québec, le Théâtre Périscope, où a lieu le spectacle, est à Saint-Roch et CKRL, où c’est diffusé, est une radio-communautaire de Limoilou.

Visiblement la radio-poubelle inspire les artistes (ce n’est pas réciproque).

Le premier épisode est ici:

51000.mp3

Il y a un danger lorsque des artistes abordent la radio-poubelle. Par l’humour, on peut arriver à banaliser un discours haineux. On peut conduire à disqualifier la radio-poubelle comme étant simplement ridicule, folklorique, ou pire, typique de la région de Québec. Quelque chose réservé à quelques simples d’esprits et qui ne mérite aucune attention. Cette façon de voir est dangereuse: elle permet à ces radios de prospérer librement à l’abri de la critique.

Le premier épisode du Gros Show aborde carrément le racisme et l’homophobie de front. Elle met en vedette les extraits condamnables et fait jaillir le côté rétrograde et redneck de la radio-poubelle. Vous reconnaitrez plusieurs extraits que nous avons dénoncés par le passé.

Vous pourrez aussi vous amsuer à tenter de reconnaitre les animateurs derrière les personnages: Pat Sauce, Marc Ze Truth Auger, Jane, le Doc Cliche etc.

Bravo à l’équipe derrière L’Gros Show. Nous porterons une oreille attentive aux prochains spectacles, le 7 octobre et le 25 novembre à 17h30.

Les «radios-poubelles» au théâtre

Oui oui. Vous avez bien lu. Un artiste a décidé d’aborder sur scène le sujet très explosif des radios dites « poubelles » et des émissions de droite…
Les «radios-poubelles» au théâtre sur ledevoir.com

Les 7 septembre, 7 octobre et 25 novembre: Faites connaissance avec les personnages du Gros Show au cours de trois émissions de radio diffusées en direct sur CKRL à partir du Périscope. Trois épisodes complètement différents, une introduction à l’univers du spectacle.
LE GROS SHOW sur theatreperiscope.qc.ca