Archives du mot-clé Gerry

Les étranges, ça pue, selon Fillion

Jeff Fillion

Dans cet extrait, Jeff Fillion fait part de son aversion pour les odeurs corporelles désagréables.

Pas de problème… jusqu’à ce qu’il explique que c’est un problème chez les immigrants qui peuvent sentir mauvais pour « des raisons culturelles » (???) et qu’on devrait leur faire prendre une douche avant de les amener à la cabane à sucre.

En tout cas, le boss de Radio X, Philippe Lefebvre, devait avoir vraiment honte parce qu’il a retiré l’audio de l’émission du 25 février du site internet.

Nous vous invitons à écrire un courriel aux annonceurs.

CHOI: Les étranges, ça pue

25 février 2020, Fillion avec Jean-François Fillion, Dominic Dumas, Laurence Gagnon et Gerry

11h45: « My god, j’ai manqué m’évanouir dans les dernières minutes (…) Moi je peux pas fonctionner dans un environnement de travail ou y a un individu ou deux ou trois qui, soit pour des raisons culturelles, soit pour du laisser-aller qui sentent ce que je viens de sentir là (…) La peinture lève (…) J’ai manqué vomir dans le couloir (…) Je suis très, très, sensible aux senteurs de même. »

(…)

« Je sais que dans le contexte où il y a de plus en plus de gens qui arrivent de partout, puis qu’on n’a pas la même culture, tsé, avant de les amener manger des affaires qu’on mange, avant de les amener à la cabane à sucre, je pense que ça, c’est plus important. Pour moi, c’est plus important que la langue. Parce que ça a un impact direct sur le confort des autres. Tu peux pas niaiser avec ça. Ça pue la marde. »

rx-25-fev-11h45-fillion-odeurs.mp3

Meurtre dans un hôtel de Sainte-Foy: Fillion blâme la victime

Un coup de crayon d’Alex Fatta

Mercredi dernier une jeune femme de 22 ans, Marylène Lévesque, est assassinée dans un hôtel. L’agresseur, 51 ans, est un tueur récidiviste. Il avait promis à Mme Lévesque 2000$ en échange de services sexuels.

Dans l’extrait audio ci-bas, Jeff Fillion commente, passant environ 2 minutes à parler du tueur et consacrant les 16 minutes restantes à critiquer le comportement de la victime alors que son cadavre est encore chaud.

Fillion résume bien sa position dans une phrase: « Il y a un salaud qui n’aurait pas dû être en liberté, mais il y a une victime qui n’a pas été prudente. »

Le tueur et l’assassinée seraient ainsi coupables au même titre. En fait non, la morte est d’avantage coupable, selon Jeff Fillion, puisqu’elle récolte l’essentiel des critiques.

C’est une posture traditionnelle de la radio-poubelle: la victime est coupable. Quand des survivantes dénoncent le prédateur sexuel Harvey Weinstein, Fillion blâme les femmes pour en avoir profité et pour « ne pas avoir de bonnes valeurs ». Quand des femmes sont agressées à l’Université Laval, Fillion fustige la « prise de contrôle des femmes dans la société ».

Et suite à l’opération Scorpion en 2003, Fillion s’en prendra à Geneviève Quinty, responsable au Projet intervention prostitution Québec (PIPQ). Celle-ci lui réclamera 100 000 $ pour avoir tenu des propos offensants sur son orientation sexuelle (elle est lesbienne) et sur sa compétence professionnelle.

Fillion commence son sermon en réclamant la peine de mort pour le tueur.

Mais peine de mort ou pas, ça n’aurait pas empêché le crime de se produire. Ce n’est pas une solution. Ce n’est qu’une façon, lâche, de se venger.

Mention spéciale à Dominique qui a quand même essayé d’expliquer à Fillion que la victime ne pouvait pas être coupable. Bel essai.

Rappelons que Fillion lui-même a déjà trempé dans une histoire de proxénitisme. C’est aussi quelqu’un ayant déjà affirmé que la « prostitution sous toutes ses formes, c’est pas si grave que ça ». On soupçonne toujours Radio X de faire du proxénitisme.

Ces propos sont inacceptables. Nous vous invitons à écrire un courriel aux annonceurs.

CHOI: La victime c’est un peu de sa faute si elle est morte

24 janvier 2019, Fillion avec Jean-François Fillion, Dominique Dumas, Laurence Gagnon et Gerry

12:44: JF- « Moi je suis pour la peine de mort (…)

DM- « Depuis sa sortie (…) Il avait remontré des signes de violence… »

JF- « Oui; parce qu’au spa… au salon de massage ils l’ont sacré dehors. Ils l’ont barré. La jeune fille a pris beaucoup de risques. »

DD- « L’appât du gain »

JF- « Là, on est sage avec la jeune fille, parce qu’elle est d’une beauté extrême (????) Si c’était une prostituée comme on voit habituellement, un peu plus maganée, on serait plus dur. »

DD- « Mais même à ça, ça demeure la victime là-dedans. »

JF- « Je comprends, mais ce qu’il faut retenir chez les gens qui sont là-dedans, ou n’importe quoi, quand toutes les lumières sont allumées, c’est pas 2000$ qui va te sécuriser »

(…)

JF- « Elle s’est dit: «ah, il s’est fait mettre dehors, il est violent, il a fait de la prison, l’histoire avec sa femme, mais c’est pas grave, c’est une bonne paie je vais y aller» (…) »

LG- « Elle le savait pas qu’il avait tué sa conjointe. Elle savait juste qu’il avait été rough avec d’autres filles au salon »

JF- « Oui, mais elle savait qu’il avait fait de la prison pour sa femme. Elle savait pas qu’il l’avait tuée. Elle savait… »

LG- « …qu’il avait fait de la prison pour violence »

(…)

JF- « Il y a deux affaires. Il y a un salaud qui n’aurait pas dû être en liberté mais il y a une victime qui n’a pas été prudente. Elle n’a pas écouté ses amis. Et s’est écouté pour une histoire d’argent. Parce que c’était de l’argent vite fait (…) Maudit criff que c’est jouer avec le feu x2. C’est terrible »

(…)

JF- « Moi je dis juste que (…) Quand vous savez que vous avez à faire tout seul avec quelqu’un qui a un passé, et qu’il y a des lumières d’allumées, allez-y pas. »

(…)

JF- « Elle… écoute elle a manqué de jugement. Ça c’est clair (…) »

JF- « C’est tout parti d’elle. Elle a dérogé de son… entre guillemets… plan d’affaire, elle savait pourquoi elle était dans un salon, que c’est plus sécure d’être, quand elle a vu que le gars s’est fait mettre dehors, elle l’a suivi à l’extérieur et elle n’a pas écouté (…) Son ami lui a dit: «va pas là, tu courres après le trouble» (…) Il y a des erreurs de sa part (…) Ça aurait pu être un client qu’elle n’a jamais vu (…) Mais là, elle avait des indices (…) »

(…)

JF- « Quand il y a des lumières qui allument, il faut partir à la course »

G- « Est-ce qu’une fille un peu plus vieille, un peu plus d’expérience? (…)

JF- « Elle a quand même 21, 22 ans (…) »

JF- « Il y a des pimps qui protègent leurs filles (…)

Puis Jeff Fillion dit que c’est à cause de la gauche que Marylène Lévesque est morte.

JF- « Je suis né dans ce monde-là, dirigé par la gogauche, le no fault, la deuxième chance (…) »

JF- « Elle s’est dit: «je vais aller le voir à l’extérieur». Califf de criff ! qu’est-ce qu’elle a pensé? (…) Elle aurait pu éviter sa mort… de par une décision, juste en disant, fuck le 2000$! puis je retourne chez nous, je vais aller voir mon chum. »

(…)

JF- « Je pense que les gens sont pour qu’on légalise les travailleuses du sexe, mais il va falloir plus d’argent et de ressources pour contrer la prostitution juvénile. »

2020.01.24-12h00-rx-fillion-meurtre-prostitution.mp3

Fillion trouve que Trudeau a les « poignets cassés »

Jeff Fillion

Jeff Fillion fait quelques commentaires racistes sur les Chinois « qui ne seront jamais nos chums », et sort les clichés homophobes sur Justin Trudeau qui a, selon lui, « les poignets cassés » et fréquente beaucoup trop les drag queens et les défilés gais.

CHOI: les Chinois et la virilité de Trudeau

27 juin 2019, Fillion, avec Jean-François Fillion, Laurence Gagnon, Gerry

12h45: JF- « Les Chinois c’est pas nos chums. Ils ne seront jamais nos chums (…) »

JF- « Justin Trudeau, les gens (les membres de ma secte) se demandent pourquoi il a de la misère de même à prendre une photo avec le président américain. Pourquoi il a les pattes de même, pourquoi il a les poignets cassés de même. Il y a un malaise. Il le sait qu’il a pas d’affaire là (…) Il le sait, au fond, qu’il n’a pas ce qu’il faut. Par contre, quand il va, après, voir la drag queen, quand on le voit dans les parades gaies, on voit que notre homme, là, il est dans sa business (…)

JF- « Mais quand il est en business avec des leaders forts. Ce qu’on appelle les alphas… »

G- « T’sais, Poutine, on s’entend-tu que c’est un alpha. »

JF- « Oui! »

G- « Euh… Trump c’est un alpha. »

JF- « Oui! »

G- « Quand tu t’assoies avec eux puis tu jases… »

JF- « Tu peux pas avoir de poignets cassés! La jambe par-dessus de même. Même sa femme ne se tient pas de même (…) Les gens disent: coudonc, il est tu efféminé? Il y a tu quelque chose d’autre qu’on sait pas? Non, c’est juste quelqu’un qui sait au fond de lui qu’il est fake (…)

JF- « On le sait que les producteurs de porc sont dans la marde avec la Chine. C’est tout relié à la politicaillerie qui a été mal menée par Trudeau à cause de la dirigeante de Huawey qui s’est fait arrêtée à Vancouver (en réalité elle l’a été à la demande des États-Unis de Trump) bien sacrament, Trudeau a du temps pour aller passer une heure et demie pour rencontrer une drag queen pour nous montrer qu’il est inclusif (…) Et Trudeau est obligé de demander à Trump de l’aider… »

LG- « Dominant dominé! (bravo, bon chien, Laurence, tu es une personne vraiment indispensable du cirque) »

fillion_2019-06-27-12h15-poignets-casses.mp3

Les écolos sont tous des terroristes en puissance et l’extrême-droite est sans danger, selon Fillion

Pour la première fois, le Canada a ajouté des groupes extrémistes de droite sur sa liste d’entités terroristes.

Jeudi, la raffinerie Valéro a connu une petite panne sans importance. Un problème réglé en 15 minutes.

Il n’en fallait pas plus pour que Jeff Fillion se mette à fantasmer des écolos terroristes partout et de partir sur un long délire dont la conclusion est la suivante:

Écolos = ISIS.

Et Fillion de tout mélanger dans un même sac. ISIS, Québec Solidaire, les groupes écolos du Centre Frédéric-Back, Greenpeace, les protestataires du Printemps Érable et… la secte de Waco.

Tous des terroristes en puissance.

Ceux qui vont trouver ça drôle, attendez une minute. Pensez-y. Fillion est en train de dire que les écolos (les groupes cités plus haut) sont pleins d’extrémistes préparant une guerre et un grand suicide collectif.

C’est tu assez cinglé à votre gout? Et si un des crinqués de la secte de Fillion décidait de prendre ces propos au pied de la lettre pour protéger sa famille, comme le tueur de la mosquée?

On rappelle que Jeff Fillion a revendiqué l’étiquette d’extrême-droite lors de la venue de Marine Le Pen en 2016. On rappelle aussi, puisque Fillion l’a déjà oublié, qu’un grand attentat d’extrême-droite a fait 6 morts et 8 blessés il y a 2 ans dans une mosquée à Québec.

On peut aussi ajouter que…

Right-wing extremists were linked to at least 50 extremist-related murders in the United States in 2018, making them responsible for more deaths than in any year since 1995

adl.org, merci Antagoniste

Notons que Radio X a pris soin d’enlever l’audio de son site internet. Précaution inutile puisqu’on enregistre désormais en continu. Bien essayé les bouffons.

En raison de la quantité de faussetés véhiculées, vous pouvez porter plainte au CCNR, au CPQ et/ou écrire un courriel aux annonceurs

CHOI: les écolos sont tous des terroristes

27 juin 2019, Fillion, avec Jean-François Fillion, Laurence Gagnon, Gerry

12h15 : LG- « J’ai des sources qui affirment que ce n’était pas grave, c’est la torchère qui était juste hyperactive (…) ce n’est pas dangereux pour l’instant. Des sources assez sûres (…) »

JF- « Hier, le gouvernement canadien a embarqué dans le mood qu’il y aurait une épidémie d’extrême-droite. On comprend pas trop c’est quoi. On a vu beaucoup d’histoires relier pas mal toujours la même chose, les ISIS de ce monde (…) « 

JF- « Mais là, les médias et les politiciens sont allés inventer une histoire qu’il y aurait une résurrection des mouvements d’extrême-droite. Je dis pas que ça existe pas, on a de la misère à voir un événement, quelle place, vraiment c’est tu quelque chose qui nous fait si peur? Moi non. Moi, ceux qui me font peur dans le futur, parce que pour moi, les groupes qui vont devenir les plus dangereux ce sont les activistes crinqués green. »

JF- « Et je sais que dans les raffineries du monde entier, les mesures de sécurité ont été augmentées parce qu’écoute, la semaine passée des membres de Greenpeace sont montés (…sur) une plateforme de forage, je sais pas trop où (…) ils ont pris des selfies. Tu voyais qu’ils étaient là pour faire de la marde. »

JF- « C’est ça qui me fait le plus peur, parce que c’est ça qu’on est en train de provoquer. Chaque fois qu’il y a quelque chose à la mode, ça réveille toujours les bizarres un peu. Qui cherche la cause à laquelle s’identifier. Ça a fait ça pour ISIS. Les esprits tordus. Ils ont commencé à fouiller sur le web pour trouver des vidéos et des places de recrutement (…) Depuis qu’ISIS s’est fait battre par les États-Unis et les Russes, il faut toujours que les malades mentaux se trouvent une nouvelle cause (…) »

JF- « Les extrémistes, ils font quoi? Ils vont rejoindre les plus extrémistes des extrémistes du mouvement vert. Quand c’est arrivé, l’autre fois, à Philadelphie, je me suis dis : oh attention (?) (…) À force d’alimenter la haine envers le pétrole, les compagnies pétrolières, toute cette histoire-là (…) On va réussir à attirer les plus débiles dans ces groupes-là qui sont des extrémistes (…) »

JF- « Crains-tu les groupes d’extrême-droite? »

G- « Non (…) »

JF- « Moi, pour moi, les plus extrêmes en ce moment, je vous dis pas que ce sont eux qu’on voit à la télé qui ont leur bureau sur la rue Salaberry, je vous dis que les organisations green sont en train d’inclure sans le savoir (…) les plus dangereux de notre société, les plus weirdos, ceux qui se sont enrôlés dans ISIS (…) »

LG- « Le meilleur exemple, le printemps érable. On a débâtit littéralement un pavillon de l’UQAM (…) »

JF- « Et le comportement des activistes green, les groupes politiques comme Québec Solidaire, la manière qu’ils divisent, la manière qu’ils s’attaquent à quelque chose qui devrait être plus réfléchi, ça va chercher les plus dangereux de ce monde (…) »

JF- « Moi je pense que c’est pas l’extrême-droite qui est la prochaine menace (…) Parce que les gens qui sont là-dedans, ils ont besoin d’un fond religieux pour provoquer une guerre (…) Un jour, il y a des sectes qui vont décider de se suicider toute la gang en même temps, vous m’auriez dit: Jeff, c’est complètement malade, non non. Quand tu rentres dans une secte, c’est arrivé à Wacko au Texas, (…) tout est permis (…), moi, j’ai la chienne de ça, c’est ça qui me fait le plus peur. Parce qu’on est dans la division, (…) QS est spécialiste là-dedans pour diviser, pour une gang du cirque Barnum, c’est des diviseurs (#RegardeQuiParle) (…) « 

JF- « Là, c’est pas le cas, la gang de Valéro, on n’a pas toute l’info, mais ça a vraiment un lien avec la panne de courant (…) « 

fillion_2019-06-27-12h15-ecolo-isis-p1.mp3

Fillion apprécie se faire battre comme un chien par son père et ses profs

La vidéo suivante est une discussion sur le dressage des chiens. Alors que Gerry parle de les mettre en cage ou de les frapper, Jeff Fillion déclare que les profs qui « l’ont le plus dressé » sont ceux qui lui ont donné des « coups de genoux dans le côté, pis des coups de coude, pis des claques sur la gueule ».

C’est grave, parce que non seulement Fillion dit ce qu’il a subit, mais il dit que ça lui a fait du bien. Indirectement, il encourage ses moutons d’auditeurs à adopter la violence envers les enfants.

Juste avant, Fillion affirme avoir déjà « mangé une osti de claque dans le côté » pour avoir « défié son père ».

la maltraitance des enfants peut avoir plus tard dans la vie de lourdes conséquences à l’origine de troubles de santé mentale, tels que dépression, anxiété, consommation excessive d’alcool et de drogues, problèmes de jeu, idées suicidaires et tentatives de suicide (…)

les personnes maltraitées durant leur enfance sont plus susceptibles de devenir sans-abri, d’avoir une piètre qualité de vie liée à la santé, et de subir de la violence dans leurs relations une fois adultes.

cihr-irsc.gc.ca, Des conséquences pour la vie : les mauvais traitements peuvent compromettre l’avenir d’un enfant, Instituts de recherche en santé du Canada

Au sujet de sa mère, Fillion a déjà dit qu’elle était « autoritaire et elle voulait pas qu’on écoute la télé de peur que ça nous ramollisse le cerveau ».

Le père de Fillion, Gilbert Fillion, était prof, député du Bloc Québécois, conseiller municipal, commissaire de la Commission municipale et directeur d’un groupe de cadets. En grande partie il représente tout ce contre quoi Fillion s’acharne depuis ses débuts en radio.

Le vidéo nous aide beaucoup à comprendre d’où viennent les pulsions violentes de Fillion.

Radio Pirate avec Jean-François Fillion, Gerry et un troisième homme

?- « Moi j’ai toujours eu des danois. C’est comme un enfant d’âge mental »

JF: « Ça a 2 ans d’âge mental »

?- « As-tu déjà défié ton père toi un peu?

JF: « Oui »

?- « Moi pareil. As-tu mangé une volée? »

JF: « J’ai mangé une osti de claque dans le côté »

?- « Moi pareil. Ben mon chien ça a été pareil. »

Gerry : « Là tu frappes le chien, mais tu veux pas le mettre dans une cage… Frapper le chien, c’pas grave, mais y faire passer six heures dans une cage… »

JF : « Ouain, c’est 6 heures, tandis que des claques su’a gueule j’en ai eu là, c’pas grave. J’en ai eu des claques s’u à gueule en masse, ça dure 3 secondes. Le feeling, la demi-seconde, plus deux secondes, han!, pis après ça, c’est l’orgueil qu’est touché… »

?: « Tu y penses après, le chien y pense aussi après… Quand t’as un poing su’le bord de la tête »

JF : « Les profs qui m’ont le plus dressé, c’est ceux qui m’ont donné des coups de genoux dans le côté, pis des coups de coude, pis des claques sur la gueule »