Archives du mot-clé Jean-Christophe Ouellet

Maurais demande aux concessionnaires de boycotter le Journal de Québec

Dans leur folle campagne d’appui au troisième lien à l’est, la radio-poubelle est prête à tous les excès. Elle est aussi en période de sondage Numéris, ce qui ne fait que doubler les probabilités d’enflures verbales.

Dans l’extrait suivant, Dominic Maurais invite les concessionnaires automobiles à cesser d’acheter de la publicité au Journal de Québec. Ce média publiant, à ses yeux, trop de textes critiques sur le 3e lien.

Ça serait tellement mieux si tous les médias répétaient tous en chœur la même chanson. C’est déjà le cas à la radio privée de Québec, mais ce n’est pas suffisant. Ce n’est jamais assez. Toute dissension, même microscopique, doit être écrasée.

Est-ce que le Journal de Québec est défavorable au troisième lien, alors que les concessionnaires automobiles forment une grande partie de leur clientèle? C’est possible. Mais, si c’est le cas, ça serait surprenant.

Pas surprenant dans le sens négatif. Plutôt dans le sens de courageux et digne. On retrouve rarement cette intégrité professionnelle de nos jours. C’est tout à l’honneur des journalistes du Journal de Québec.

Parallèlement, Maurais démontre ce qu’il est vraiment: un petit mercenaire prêt à vendre son opinion contre de l’argent. Un individu malhonnête. Ça prend vraiment quelqu’un d’abject pour, en plus de dénigrer des journalistes honnêtes, utiliser leur vertu en l’interprétant comme une tare.

Maurais déplore que les journalistes s’opposent aux intérêts de leurs clients. Mais ça ne fait que démontrer leur honnêteté. C’est une qualité, pas un défaut! En même temps c’est normal: Maurais n’a aucune idée de ce que c’est, l’honnêteté!

Pour une information neutre et de qualité, il doit y avoir une saine distance entre la salle de rédaction et les annonceurs. Ce qui est tout sauf le cas à Radio X.

Dans le même ordre d’idée, on se demande pourquoi les annonceurs suivants sont toujours à Radio X: Université Laval, Télé-Québec, le Syndicat des teamsters, la Formation continue du Cégep Ste-Foy, la SAQ, le RTC, les divers gouvernements, le Collège Bart et le Club des petits déjeuners?

CHOI: Maurais demande aux concessionnaires de boycotter le Journal de Québec

15 octobre 2018, Maurais live, avec Dominic Maurais, Jean-Christophe Ouellet et Dany Gravel

6h10: DG- « Tous les gens qui sont en faveur d’un troisième lien prônent également l’élargissement complet du boulevard de la Capitale. »

(…)

DM- « C’est quand même une guerre à l’auto. On va saluer ce matin les commanditaires du Journal; c’est quand même eux autres qui paient la salle de nouvelles. Les salaires. Donc, à la une, c’est Genesis de Québec. Fournier. Également, vous avez à la page 4: Option Subaru. Page 7, vous avez Sainte-Foy Hyundai. Vous avez ensuite, page 10, KIA, avec la KIA Forte. Vous avez également Richard Dufour qui vend des chars usagés, page 11. Vous avez à page 13, (Imitant Stephan Dupont) Bilodeau. Y en a-tu des annonces de char? Antirouille Métropolitain, on met ça là-dedans. Vous avez également Subaru, à la page 21. Page 23, Acura, une moitié de page. Page 25, vous avez Nissan. Et vous avez la chronique Auto, en plein milieu, qui annonce le nouveau Traverse. La dernière page, c’est Ford.

J’ai pas compté, mais c’est plusieurs dizaines de milliers de dollars. Ça, ce matin, les journalistes qui sont payés et qui font une job anti-auto, mais qui sont payés avec l’argent de Chevrolet et de Subaru.

Ça serait bon un moment donné, du côté des concessionnaires de Québec, que vous puissiez vous jaser à la gang. Vous dire: ouais, on fait quoi là? C’est parce que là, on se fait cracher dans notre soupe. »

(…)

DM- « Moi, les concessionnaires, sincèrement, je vous trouve caves. »

maurais-live_2018-10-15-6h10-boycott-journal-de-quebec.mp3

Maurais propose de mettre les manifestants en prison

Après Jeff Fillion proposant de leur mettre « une balle dans la tête », voici Maurais proposant sa solution anti-manifestants: mettre tout le monde en prison.

Dans quels pays approuve-t-on de telles pratiques? Ça ne serait pas dans « des pays de cul », par hasard?

Et la libârté d’expression?

Dégouté? Pourquoi ne pas écrire une lettre aux annonceurs pour vous défouler.

CHOI: Des peines de prison pour les manifestants

5 juin 2018, Maurais avec Dominic Maurais, Dany Gravel et Jean-Christophe Ouellet

6h50: DM- « On fait tout ça pour se protéger d’une bande de connards. Si on augmentait les peines de prison, si on mettait ça un peu plus salé dans le code criminel, j’haïrais pas ça, moi. Un petit extra, là. Manif illégale, tu fais 2 ans de prison. On comprend très bien qu’ils feront pas 2 ans de prison, là. T’es là, la police call la manif illégale pour la troisième fois, tu t’en vas en-dedans, casier judiciaire, 2 ans de prison. Il y en aurait peut-être moins. »

JC- « Moi juste le casier… moi j’irais avec des amendes, plus. »

DM- « Waf. C’est papa qui va payer (…) Je veux que ce soit plus musclé. C’est ça mon point. »

JC- « Tu pimpes les amendes à 10,000$ (…) »

maurais-live_2018-06-05-6h50.mp3

Menacer de tuer des protestataires est conforme à la déontologie, selon le CPQ

Le Conseil de presse juge que menacer de tuer des protestataires est parfaitement correct et conforme au code de déontologie. L’origine de la discussion est une manifestation opposée à la brutalité policière à Montréal.

Dans l’extrait du 16 mars 2017, Fillion prend comme exemple les conducteurs de train chinois qui « n’arrêtent pas » lorsque des protestataires tibétains s’assoient sur la voie ferrée. Il déplore qu’au Québec, « on est trop molasse ». Vous pouvez écouter l’extrait ici.

Selon l’administration centrale tibétaine, la Chine a causé la mort de 1.2 million de tibétains depuis 1950.

Dans la même émission, Dominic Maurais prend comme exemple l’époque où les policiers frappaient les détenus avec un annuaire. Et Fillion d’ajouter que, s’il était policier, « [il] leur montrerai[t] c’est quoi pour une fois de la brutalité policière. [il] le ferai[t] rien qu’une fois ».

En un mot, Fillion, Maurais et Ouellet font l’apologie de la violence policière. Il déplore que les méthodes violentes de jadis ne sont plus employées et invite les corps policiers à s’inspirer de dictatures violentes comme celle de la Chine.

Et le Conseil de presse n’y voit aucun problème.

Lire la décision sur Conseildepresse.qc.ca.

En plein procès de Bissonnette, le racisme et l’islamophobie se portent très bien à Radio X

En plein procès de l’ultranationaliste islamophobe Alexandre Bissonnette, la radio-poubelle remet une bonne couche d’islamophobie et de racisme dans les deux extraits audio suivants.

La radio-poubelle parle rarement d’actualité internationale, sauf quand c’est pour parler des États-Unis ou d’un attentat islamiste. Cette fois-ci, le sujet est le Parti Islam, un parti politique islamiste belge fondé en 2012.

Selon Wikipédia, le Parti Islam prône entre autres la restauration de la peine de mort et la pénalisation de l’avortement. Bref, les mêmes idées que la radio-poubelle! On a déjà écrit un article à ce sujet.

Maurais utilise cet obscur parti politique pour pousser son agenda islamophobe comme quoi, lentement, le terrible cancer islamique guette l’occident et qu’il faut être vigilant contre toutes manifestations de l’Islam.

Exactement ce que disait craindre Alexandre Bissonnette.

Pauvre Maurais. Pour trouver de tels partis pas besoin d’aller en Belgique. Il y en a plein la liste électorale ici. Prenez, par exemple, le Parti de l’héritage chrétien du Canada prônant ni plus ni moins qu’une théocratie canadienne. Et dans les amis d’Éric Duhaime, le Mouvement Tradition Québec et la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X… en voilà d’authentiques intégristes!

Dans le second extrait, c’est Ken Pereira qualifiant la prochaine phase, appréhendée, de demandeurs d’asile d' »invasion ».

Il est inacceptable qu’après la tuerie de la mosquée, ce genre de propos soient toujours émis en toute impunité. Il est grand temps de sortir la radio-poubelle. Vous pouvez y contribuer en faisant une plainte au CCNR ou au CPQ, et en écrivant une lettre aux annonceurs.

Radio X: le parti ISLAM

18 avril 2018, Maurais live, avec Dominic Maurais et Jean-Christophe Ouellet (00:08:02)

8h30: DM- « Est-ce qu’ils vont renverser le régime et que ce sera une république islamiste, pas à court terme (…) Et ça c’est la réalité. S’agit pas de faire peur au monde [lol] (…) Leur but c’est d’ici 2030. J’y crois pas, mais c’est dans leur programme. Ça existe. Les islamistes intègrent lentement le système politique, c’est la vérité. S’agit pas de faire peur au monde! Mais c’est la réalité (…) Mais c’est juste pour vous dire à quel point ces gens-là sont en train d’utiliser notre système politique. La diversité. La démocratie (…)

parti-islam-en-belgique-separer-les-hommes-des-femmes-dans-les-bus_2018-04-18-maurais.mp3

Radio X: les demandeurs d’asile envahissent le Canada

19 avril 2018, Maurais live, avec Dominic Maurais, Ken Pereira et Jean-Christophe Ouellet (00:11:50)

KP: « On accepte les illégaux. Et on demande où va la facture. Mais ça les achale pas qu’il va y avoir 1 million d’illégaux d’ici peu (…) On les laisse entrer. C’est des illégaux. Quand ça va être dur, il va retourner à sa base [?]. C’est l’illégalité (…) Moi j’applique la loi. C’est des illégaux, c’est illégal. Tu rentres pas ici et ça finit là. Non, ça c’est pas juridiction fédérale, tu es sur ma terre (…) C’est un État qui est important et on peut pas se faire envahir…

DM: « Est-ce une invasion? »

KP: « Ils ont jamais pensé que c’était une invasion en Europe. »

DM: « Est-ce une invasion? »

KP: « Définitivement, quand tu rentres illégalement… »

(…)

KP: « 500 personnes par jour, 1000 l’été, calcule ça comme tu veux à fin de l’année, si c’est pas une invasion… »

ken-pereira-migrants-illegauxune-veritable-invasion-et-trudeau-est-un-traitre_2018-04-19.mp3

Les féminazies veulent interdire les enfants, selon Maurais

Pour la Journée internationale des droits des femmes, quoi de mieux que de dénigrer les féministes. Et c’est ce que fait avec beaucoup de haine et de mauvaise foi Dominic Maurais dans l’audio suivant.

Nous avons souvent démontré à quel point Maurais méprise les féministes, même les survivantes de viol, alors qu’il a lui même raconté avoir été agressé sexuellement dans son enfance. Cette fois-ci Maurais s’attaque à #MeToo et aux inégalités salariales.

Maurais voit dans les revendications pour l’égalité ni plus ni moins qu’un agenda caché des féministes pour… abolir les enfants.

Rappelons que nous sommes en période de sondage Numéris et que tout scandale est bon à prendre.

Ça justifie une plainte. Maurais fait porter de faux arguments aux féministes et aussi pour les insultes. Porte plainte au CCNR ou au CPQ, et écrit une lettre aux annonceurs.

Radio X : les féminazies contre les enfants

9 mars 2018Maurais live, avec Dominic Maurais et Jean-Christophe Ouellet (00:08:17)

8h: DM- « C’est rendu totalement débile. Tout ce mouvement là. #MeToo. Ouais, là, je suis une victime parce que j’ai couché avec mon boss, puis j’ai eu un gros chèque, puis un moment donné ça a mal viré. Ah, puis moi aussi je suis victime, moi aussi je veux être dans la photo! »

(…)

DM- « Tout ça c’est tout en train de délirer de manière monumentale. Et là hier, une autre dérape à Rad-canne, bien oui les femmes sont moins payées. Moi j’ai jamais vu ça. »

Puis, Maurais prend exemple sur des boites syndiquées, ce qui est assez ironique, compte tenu de l’antisyndicalisme du monsieur.

DM- « J’ai pas vécu ça moi. C’est-à-dire, pour la même même job payée 25,000$ de plus, c’était comme ça avant, mais aujourd’hui sincèrement là. Fait le tour. Allez à RDS, allez à News world, allez à TVA dans les salles de nouvelles. Les femmes peuvent tout faire. »

(…)

DM- « Et l’autre affaire aussi c’est que les  »ah ouais les femmes un moment donné dans leur vie ils font moins d’argent parce qu’ils font des enfants ». Yark. Il y a une twist dans le mouvement féministe, c’est ça (…) Une femme c’est elle qui porte les enfants (…) »

JCO – « Qu’est-ce qu’on attend pour interdire les enfants? »

DM- « On en est là! Toute cette gang là, les ultraféministes, ce que j’appelle les féminazis et les gauchistes verdoyants, on n’ose pas le dire parce que ça se dit pas encore, mais l’enfant est très problématique là. »

JCO – « Tu viens d’ouvrir une belle porte là. Parce que les enfants, ça pollue beaucoup là. »

maurais-live_2018-03-09-8h-antifeminisme.mp3