Archives du mot-clé Jean-Francois Fillion

Sophie Chiasson contre Jeff Fillion: un combat épique de la liberté contre la libârté

« Sophie, je t’aime, je te le dis ici, présentement, en Cour, je t’aime, puis je te félicite de te tenir debout. En même temps que tu te tiens debout, c’est nous autres que tu tiens debout. »

Alcide Chiasson, père de Sophie

L’histoire qui suit est celle de Sophie Chiasson: une fille de la basse-ville qui souhaitait s’en sortir pour rayonner à la grandeur de la province. Femme talentueuse, communicatrice hors pair, elle monte les échelons, décrochant des emplois à la télé alors qu’elle a à peine 20 ans. 

Lire la suite

Fillion accuse le Journal de Québec d’être responsable de la mort d’Émile Loranger

Jeff Fillion

Le maire de l’Ancienne Lorette, Émile Loranger, est mort. Jeff Fillion accuse les médias et le politique d’en être responsable. Surtout le Journal de Québec. Il affirme qu’ils lui ont mis beaucoup « d’acharnement et de pression » parce qu’il se « tenait debout face à Régis Labeaume ».

À toute occasion, même lors des pires tragédies, l’amoral Jeff Fillion saisit l’occasion pour promouvoir son agenda politique.

Il n’y a aucun acharnement des médias envers Loranger. Encore moins de complot pour soutenir le maire de la ville voisine, Régis Labeaume. Juste le résultat d’un honnête travail d’information.

Émile Loranger est décédé hier à l’âge de 73 ans, suite à des complications cardiaques. Ses dernières années à la tête de la ville de l’Ancienne-Lorette ont été fort mouvementées. Pas à cause des médias, mais bien suite à ses propres décisions mal avisées.

CHOI: le Journal de Québec responsable de la mort de Loranger

2 avril 2020, Fillion, avec Jean-François Fillion et Dominic Dumas

Dôme Dumas annonce le décès d’Émile Loranger

JF: « Écoute, j’ai pas fait l’autopsie, mais c’est sûr que l’acharnement médiatique et l’acharnement politique alentour de monsieur Loranger … C’est sûr qu’une des raisons pourquoi les médias étaient contre Loranger c’est que c’est un gars qui se tenait debout contre Labeaume. Ça, ça l’a toujours déplu, entre autres au Journal de Québec. L’acharnement et la pression que le politique et les médias ont mis sur Émile Loranger au cours des dernières années…

DD: « Alors qu’il était déjà cardiaque… »

JF: « Alors qu’il était déjà cardiaque… je vais te dire de quoi: que ça ne l’a certainement pas aidé. J’ai trouvé qu’on a été fort, vraiment vraiment fort contre lui, ces derniers temps. On avait l’impression que c’était un dangereux (…) »

rx-2020.04.02-Fillion-12h-medias-ont-tues-loranger.mp3

Covid19: Fillion est prêt à ce que vous mouriez pour sauver l’économie

Jeff Fillion

Cette semaine, Radio X adopte à fond la ligne de Donald Trump sur le coronavirus qu’on résume ainsi: pour sauver «l’économie», laissons faire les mesures de distanciation sociale, embrassons le coronavirus et assumons les décès que ça va causer.

Une économie faisant abstraction des humains qu’elle est censée servir, seul un esprit inepte et corrompu peut arriver à faire ça.

Cette pratique s’appelle du « néolibéralisme épidémiologique ». Un rapport de l’Imperial College de Londres a évalué qu’elle pourrait causer 250,000 morts en Angleterre, ce qui a causé son abandon par le gouvernement populiste de Boris Johnson.

La semaine dernière, nombre d’animateurs de Radio X insultaient les boomers refusant de respecter les consignes de distanciation. Cette semaine, les mêmes réclament la fin des consignes de distanciation parce que la Covid19 «c’est juste une grippe».

C’est aussi fascinant de constater la rapidité et la docilité avec lesquelles ils adoptent et reproduisent le discours de Donald Trump. Un virage si prévisible qu’on l’avait annoncé dès lundi.

Dans l’extrait ci-joint, Fillion fait intervenir deux de ses disciples qui répètent les mots de leur gourou: Le docteur Marc Lacroix, patron des cliniques de santé privées du même nom, et Ian Sénéchal, conseiller financier.

Ah oui, un dernier point avant l’écoute: ces animateurs ont sans doute des parents âgés. La propre mère de Fillion a plus de 70 ans et reste confinée chez elle à Chicoutimi. Est-ce que ça veut dire qu’il est prêt à sacrifier la vie de sa mère en échange du bien-être de l’économie?

Probablement pas celle de sa mère. Mais celle de la VÔTRE, oui.

Notons que les animateurs Fillion, Gravel et Maurais ont tous adopté cette position politique.

Ça, c’est la radio qui se la joue «chaine d’information en continue sérieuse et crédible sur la Covid19», en ce moment. Les mêmes qui empochent les revenus des pubs du gouvernement invitant les gens à rester confinés.

CHOI: mourir pour l’économie

25 mars 2020, Fillion, avec Jean-François Fillion, Marc Lacroix et Ian Sénéchal

11h30: JF- « Dans certains pays en Europe, ils sont en train de se rendre compte que la moitié de la population a eu le coronavirus et que la moitié du temps, il n’y a aucun feeling pour les gens qui l’ont. Et déjà, les anticorps sont installés (…) »

JF- « On va suivre de près les gens des Pays-bas, les gens de la Suède qui ont décidé de ne pas faire ce que nous faisons » [Ces deux pays sont en train de changer d’orientation ]

JF- « De se cacher, au niveau statistique on se donne une chance, mais un jour ou l’autre on devra sortir dehors et il va être là. Est-ce que de l’affronter et de laisser notre corps faire son travail. De temps en temps, il va lui arriver une bonne grippe. De temps en temps, il y a des gens plus âgés, avec des conditions un peu plus difficiles, qui risquent d’être hospitalisés et est-ce qu’il y en a qui risquent de mourir? Sans doute (…) »

JF- « On ne pourra pas rester cachés dans nos maisons plus que 2 ou 3 semaines, sinon on ne pourra jamais se relever de ça (…) Il faut que Legault nous prépare ça. Moi, je commencerais par enlever la madame de la santé [misogynie] (…) En conférence de presse, c’est toujours la boring de la gang (…) Je la tasserais et j’amènerais monsieur [Christian] Dubé (…) »

JF- « Plus on retarde, et plus il y aura des drames (…) Plus on retarde, et moins on donne espoir aux créateurs d’emploi et plus ces gens-là vont s’écrouler (…) C’est le cri du cœur d’une tonne de personnes qui ont des entreprises qui m’écrivent [#VraiMonde]. Je le sais, vous en voulez à ces gens-là. Ils ont un plus beau char que vous autres. Ils ont un chalet. Ils ont peut-être un condo quelque part en Arizona. Je sais que vous avez toujours eu l’impression que c’était des privilégiés (…) »

11h48: Entrevue avec le bon docteur Marc Lacroix

ML: « A propos de l’étude qui est sortie hier… en tout cas la théorie des gens de l’Université d’Oxford selon laquelle plus de la moitié de la population en Angleterre aurait déjà été infectée par le coronavirus et que la grande majorité de ces gens-là n’auraient eu aucun, sinon pas de symptômes (…) Si la théorie se démontre (…) Ça voudrait dire que c’est juste une version 2020 d’une bonne vieille grippe (…) » [La théorie du « herd immunity » a été réfutée dans le rapport cité plus haut, le 16 mars, soit lundi de la semaine dernière. Pour les comparaisons avec la grippe, voir cet article de la Presse]

JF: « Le remède pour sauver le cheval va tuer le cheval (…) »

ML: « Je veux pas dire qu’il faut mettre des gens à risque… euh… puis l’économie est plus importante que la vie humaine, mais peut-être qu’en ce moment on regarde le télescope, mais par le mauvais bout. »

11h54: Entrevue avec Ian Sénéchal

JF: « Les États-Unis… le Canada ont des très bons chiffres. Enlève New-York (…) quand tu regardes les États-Unis, c’est du 1% (…)  » [1% de la population des États-Unis, ça fait 3 272 000 cas. Mais faut avoir des connaissances de base en maths pour comprendre ça.]

IS: « Il y a de décisions importantes qui vont se prendre. Les gens qui vont prendre la décision… Le premier dans toute la gang, je pense que ça va être Donald Trump (…) et les gouverneurs (…) Donc eux, ils vont être confrontés… bon est-ce qu’on ouvre les valves de l’économie (…) en sachant que ça va occasionner des décès? Parce que, veut, veut pas, la journée que tu ouvres les valves, plus il va y avoir des gens qui vont être contaminés et ça va amener des décès chez les 70 ans et plus, bien évidemment (…) Merci à la science, le data va s’améliorer, et ça va être plus facile de faire des décisions intelligentes en balançant l’économie et la santé. »

rx-2020.03.25-Fillion-covid19-juste-une-grippe.mp3

Les étranges, ça pue, selon Fillion

Jeff Fillion

Dans cet extrait, Jeff Fillion fait part de son aversion pour les odeurs corporelles désagréables.

Pas de problème… jusqu’à ce qu’il explique que c’est un problème chez les immigrants qui peuvent sentir mauvais pour « des raisons culturelles » (???) et qu’on devrait leur faire prendre une douche avant de les amener à la cabane à sucre.

En tout cas, le boss de Radio X, Philippe Lefebvre, devait avoir vraiment honte parce qu’il a retiré l’audio de l’émission du 25 février du site internet.

Nous vous invitons à écrire un courriel aux annonceurs.

CHOI: Les étranges, ça pue

25 février 2020, Fillion avec Jean-François Fillion, Dominic Dumas, Laurence Gagnon et Gerry

11h45: « My god, j’ai manqué m’évanouir dans les dernières minutes (…) Moi je peux pas fonctionner dans un environnement de travail ou y a un individu ou deux ou trois qui, soit pour des raisons culturelles, soit pour du laisser-aller qui sentent ce que je viens de sentir là (…) La peinture lève (…) J’ai manqué vomir dans le couloir (…) Je suis très, très, sensible aux senteurs de même. »

(…)

« Je sais que dans le contexte où il y a de plus en plus de gens qui arrivent de partout, puis qu’on n’a pas la même culture, tsé, avant de les amener manger des affaires qu’on mange, avant de les amener à la cabane à sucre, je pense que ça, c’est plus important. Pour moi, c’est plus important que la langue. Parce que ça a un impact direct sur le confort des autres. Tu peux pas niaiser avec ça. Ça pue la marde. »

rx-25-fev-11h45-fillion-odeurs.mp3

Crise du bacon: Le centre Frédéric-Back reçoit une sub

Le Centre Frédérick-Back prévoit agrandir et ajouter des logements sociaux. Ce bâtiment de la rue Salaberry héberge des dizaines d’organismes d’économie sociale et des écolos.

On y retrouve aussi des boucs-émissaires de la radio-poubelle. Des gens qui pensent différemment: ils s’opposent au règne absolu de l’automobile et appuient le tramway.

Les rénos de 2,5 millions seront payées à hauteur de 1,2 millions $ par des fonds publics.

Et ça c’est mal, très mal, selon les radio-poubelles.

Dans les extraits suivants, Fillion affirme que ces écolos vont « contre tous vos projets (…) Et surtout votre manière de vivre ». Ajoutant une bonne insulte classique, il dit que le centre serait un « regroupement d’une gang de gauchistes crinqués ».

De son côté, Maurais, accompagné de son nouveau chroniqueur Donald Charrette, préfère faire flotter une odeur de corruption: [Labeaume] « donne des nananes et flatte dans le sens du poil les porteurs de ballon du tramway ».

Le Centre Frédéric-Back est une cible régulière de la radio-poubelle. Pour en savoir plus, lire Ce qui les dérange c’est qu’il y a encore des opposants qui respirent.

CHOI: Arrêter de donner de l’argent aux écolos

6 février 2020, Fillion, avec Jean-François Fillion et Dominic Dumas

11h58 – DD: « On doit arrêter de leur donner de l’argent! »

JF: « C’est ça qu’on a fait hier, on l’a donné à la gang d’Étienne Grandmont, les 7-8… C’est un projet de 2,5 millions. »

DD: « Le centre patente-chose-là? »

JF: « Oui, ça, c’est le regroupement de tous les écolos (…) Des petits bureaux avec deux employés, beaucoup de subventions, des grosses conditions, des gros comptes de dépenses, et quand on a un building un peu défraichi, pourquoi ne pas aller voir le gouvernement et la Ville de Québec? Avoir un building neuf, payé par les contribuables! (…) »

DD: « Le Centre Frédéric-Back! »

JF: « Centre Frédéric-Back. Regroupement d’une gang de gauchistes crinqués qui ont de l’argent à profusion pour aller contre tous vos projets (…) Et surtout votre manière de vivre. »

rx-2020.02.06-12hFillion-centre-frederick-back.mp3

CHOI: La subvention au centre Frédéric-Back

7 février 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Donald Charette

8h10- DM: « La subvention au Centre Frédéric-Back, un beau cadeau de la Ville et du maire, de 2,5 millions (…) »

DM: « Alexandre Turgeon, Étienne Grandmont, donc les amis du tramway! Vrai ou faux? Ce sont des amis de Labeaume (…) »

DC: « Il y a une trentaine d’organisations là-dedans. J’ai rien contre, mais pourquoi c’est toujours à même des fonds publics? S’ils ont des membres, ça devrait être à eux de payer. »

DM: « Labeaume donne des nananes et flatte dans le sens du poil les porteurs de ballon du tramway. C’est copain-copain. »

DC: « C’est sur le bras de la Ville de Québec (…) »

rx-2020.02.07-8h10-Maurais-Live-subvention-centre-frederick-back.mp3