Archives du mot-clé Josey Arsenault

Une des sources de Pierre « Doc » Mailloux défend l’Église de Scientologie et collabore avec des islamistes

Pierre « Doc » Mailloux cite très rarement ses sources. C’est compréhensible, car elles sont souvent douteuses, désuètes ou non-crédibles. Tout le monde se rappelle de cette fois où il s’est ridiculisé en citant de soi-disant études sur l’infériorité intellectuelle des Noirs à l’émission Tout le monde en parle.

Ce matin, Mailloux a cité une de ses sources, Érick Dietrich, « docteur en sexologie ». Mais une courte recherche sur internet permet de découvrir qu’il s’agit aussi d’un gourou sectaire, défenseur de l’Église de Scientologie, ami des islamistes, obsédé par les pédophiles et antisémite.

« Selon Dietrich, les 2/3 des pères entretiennent une relation d’inceste psychologique avec leur fille ». -Pierre Mailloux, 5 septembre 2018.

Éric Dietrich, photo prise sur son Facebook

En fouillant les articles en ligne sur Dietrich, on découvre un paquet de choses fascinantes.

Un article du journal Le Point accuse Dietrich d’avoir causé la mort d’une de ses patientes suite à des conseils médicaux douteux. D’autres patients l’accusent d’avoir fondé une secte, d’enfreindre son code de déontologie, d’avoir lancé une campagne de salissage accusant ses adversaires de pédophilie, de défendre la secte de la Scientologie et d’association avec un islamiste. Etc…

Le bon « docteur » Érick Dietrich affirme même être « fier » d’avoir subi plus de 17 procédures devant l’ordre des médecins, un « record national ».

Donc, un « docteur » très louche.

La similitude est frappante: Érick Dietrich ressemble beaucoup à Pierre Mailloux.

Même obsession des pédophiles. Même pratique médicale douteuse accompagnée de nombreuses condamnations. Même ascendant puissant sur ses patients, ce qui le fait ressembler à un gourou. Même personnalité narcissique.

Dietrich est une sorte de Mailloux français.

Mailloux est un raciste et un macho. Il a été maintes fois condamné par le Collège des médecins. Il n’y a rien de ses analyses qui se tienne. Il radote toujours les mêmes sottises. Ses sources sont d’une nullité catastrophique. Les dommages qu’il doit causer dans la pratique de son travail, chez ses patients et auditeurs vulnérables, sont sans doute immenses.

Comment peut-on le tolérer à la fois comme animateur de radio et comme psychiatre?

Bibliographie

Pauline Marois responsable d’un « génocide culturel », selon Mailloux

Il faut bien connaitre Pierre Mailloux pour savoir qu’il ressent une haine viscérale contre les centres de la petite enfance (CPE). Il en parle souvent pour une raison très simple: le vieux macho n’accepte toujours pas que ça ait entre autres permis aux femmes de sortir de la maison pour devenir libres, épanouies et autonomes.

Dans l’extrait suivant, Pierre Mailloux accuse la fondatrice des CPE, Pauline Marois, d’avoir fait un « génocide culturel » parce qu’elle aurait nui, selon lui, au lien « mère-bébé ».

L’expression « génocide culturel » a été employée depuis quelques années pour qualifier le rôle des pensionnats dans la destruction de l’identité et de la culture autochtone de 1820 jusqu’en 1990. Au moins 3200 enfants y ont perdu la vie et, sous prétexte d’éduquer ces enfants, ces institutions avait comme but premier de les assimiler et d’effacer de leur mémoire leur langue et leur culture.

Sans être un grand-psychanaliste-génial comme Mailloux, on peut estimer que ce qui nuit plutôt aux relations familiales, ce sont les relations inégalitaires. C’est la domination de l’homme sur la femme.

Le problème réside beaucoup plus chez les grands donneurs de leçons machos qui dénigrent les femmes pour perpétuer la domination masculine.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

Pauline Marois responsable d’un génocide culturel

16 aout 2018, Doc Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux et Josey Arsenault (00:03:30)

10h33: PM- « Un enfant qui n’a pas profité d’un lien maternel rassurant (…) va devenir un adulte méfiant (…) Il n’y a jamais personne qui m’a demandé comment se fait-il que t’accuse Pauline Marois de génocide culturel pour les Canadiens-français. Il n’y a jamais personne qui m’a demandé ça! Parce que Pauline Marois, travailleuse sociale de formation, a invité les femmes à mépriser, sous-estimer, renier, négliger, le lien maternel mère-bébé. Avec une conséquence, des adultes qui vont être incapables de faire confiance dans les bonnes proportions. »

JA- « À sa défense elle avait pas toute votre expérience en psychanalise etcétéra, (LOL) elle faisait ça pour permettre aux femmes d’aller sur le marché du travail (…) On n’ira pas l’accuser quand même d’avoir tout planifié ça… »

PM- « Oui, elle le savait. Elle est intelligente, elle le savait. Elle l’a fait sciemment. »

16Aout2018-Fm93-PaulineMaroisEtSonGenocideCulturel-PierreMailloux.mp3

Mailloux explique que certaines « races » sont meilleures que d’autres

29 mai. Josey Arsenault et Pierre Mailloux remplissent du temps comme ils le font si mal. Soudain, Arsenault se met à parler du « manque d’ambition » pouvant animer certaines personnes, Mailloux y va d’une tirade raciste spectaculaire.

Mailloux affirme que certaines « races » sont plus ambitieuses que d’autres, et que tout ça s’explique génétiquement. Bref, que nous sommes inégaux dès la naissance et que certaines « races » (race est un terme pratiquement disparu au Québec depuis l’époque des chambres à gaz dans les années 30, époque d’où proviennent les sources des fameuses études de Mailloux – aujourd’hui, ici, on utilise plutôt ethnie) que certaines « races », donc, sont meilleures que d’autres.

Le racisme est une idéologie qui, partant du postulat de l’existence de races au sein de l’espèce humaine, considère que certaines catégories de personnes sont intrinsèquement supérieures à d’autres.

Wikipedia.org

Et ce n’est pas tout.

Josey Arsenault poursuit en lisant le courriel d’une auditrice. C’est l’histoire d’une jeune femme tombée amoureuse d’un homme se démarquant par son origine, sa religion et sa culture. Et sa mère ne voit pas la relation d’un bon œil.

Il n’en faut pas plus pour faire palpiter la petite veine raciste dans le cou de Mailloux. Aussitôt, il évoque les terribles dangers guettant la jeune femme. Elle pourrait être « convertie » à une autre religion et se faire « contrôler » par des « radicaux ».

Mailloux n’en est pas à ses premières dérapes racistes. C’est sans doute le plus grand commentateur raciste du Québec. Tout ça avec le consentement de Cogeco, son employeur.

On peut donc se demander pourquoi, dans ce cas, est-ce que Josey Arsenault va dans cette track-là sans l’arrêter, en poursuivant comme si de rien n’était.

Dégouté? Pourquoi ne pas écrire une lettre aux annonceurs pour vous défouler?

93.3: l’inégalité des « races »

29 mai 2018, Doc Mailloux et Josey, avec Josey Arsenault et Pierre Mailloux (00:06:35)

9h25: JA- « Est-ce que le manque d’ambition pourrait être de la lâcheté? »

PM- « Peut-être, mais pas nécessairement. Alors il y a une grosse composante génétique au manque d’ambition. Il y a des ethnies, il y a des groupes, il y a des races, où il y a très peu d’ambition… génétiquement transmise, et il y a d’autres races où les individus sont très ambitieux et c’est génétiquement transmis. »

(…)

Puis, Myriam lit le témoignage d’une auditrice sortant avec « un homme d’une origine ethnique, religieuse et culturelle totalement différente, depuis un an ». Sa mère lui dit qu’elle désapprouve la relation.

PM- « La mère a peut-être pas tout à fait tort (…) »

MS- « Depuis quand les mères vont se mêler des relations de leurs filles? »

PM- « Lorsque la fille court un danger (…) »

MS- « Et là, on ne parle pas de violence. On parle ethnie, religion, culture différente. »

PM- « Euh wo, ouais. Et on sait très bien que les ethniques religieux culturellement différents sont très militants. Ils sont très prosélytes. Ils sont très convertisseux. CON-VER-TI-SSEUX, très contrôlants! J’en ai reçus moi, là là. »

(…)

PM- « Un espèce de petit jars? Il y en a dans la nation canadienne-française. […] Et chez les ethniques, il y en a pas mal aussi. Ils peuvent être drôlement radicaux… mais pas tous! »

933_29_mai_2018_9h25_inegalite_raciales.mp3

Justifier le viol c’est correct, selon le CCNR

Il n’y a pas de problème à justifier le viol, mais il faut condamner le langage vulgaire. C’est ainsi qu’il faut interpréter une nouvelle décision révoltante du Conseil canadien des normes de la radiotélévision, le CCNR.

La décision concerne un segment de l’émission de Pierre « Doc » Mailloux, alors en compagnie de Josey Arsenault, datant d’octobre 2016. Il y a plus d’un an et demi!

On peut résumer ces paroles, dont nous vous invitons à écouter l’audio, en ces termes:

  • Une fois bandé, un homme perd le contrôle de lui-même, comme un animal. Il peut même être violent. C’est à la femme de prendre les moyens pour ne pas être violée.
  • Depuis 35 ans, les féministes tentent en vain d’expliquer que « sans oui c’est non ».  Il ne sert à rien de conscientiser les hommes.

Après longue analyse, le CCNR n’y voit aucune infraction à son « Code sur la représentation équitable » ni à son « Code de déontologie ».

La décision a été rendue par un comité composé à majorité de femmes (3/5).

Il est fascinant de constater les tactiques dilatoires employées par le CCNR dans le traitement de la plainte

  • Les énormes délais et le processus compliqué.
  • Les citations de Mailloux absentes de la décision, ce qui est inhabituel.
  • L’amalgame de 3 plaintes différentes pour rédiger une seule décision, ça aussi c’est inhabituel.
  • L’affirmation que les féministes ça « n’équivaut pas à un groupe identifiable ».

Rappelons qu’à l’origine d’une relation sexuelle saine, il y a un consentement libre et éclairé. Une relation sexuelle sans consentement, selon la loi canadienne, c’est une agression sexuelle. Ça fait plus de 20 ans que c’est ce qui est communément admis. Nous vous invitons à consulter le site web de la campagne « Sans oui, c’est non ».

Pierre Mailloux a souvent justifié les viols par le passé. En mai 2017, il avait proposé que les problèmes conjugaux d’une auditrice c’était sa responsabilité puisqu’elle ne se laisserait pas suffisamment violer. En janvier 2017, il avait aussi affirmé que des femmes violentées au sein dune relation conjugale pouvaient en tirer profit. Mailloux a toujours pu dire ces horreurs sans aucune conséquence.

Avec de telles décisions, il n’est pas étonnant que la radio-poubelle s’en permette autant dans les propos haineux à l’endroit des femmes. Faut-il rappeler encore que la violence sexuelle et la violence conjugale font des victimes tous les jours? De plus, la haine sexiste en ligne fait de plus en plus d’adeptes dangereux, comme l’ont révélé les recherches autour des groupes INCELs après l’attentat de Toronto ayant fait de nombreuses victimes, dont une majorité de femmes. Banaliser ainsi les propos haineux à l’endroit des femmes et des féministes n’est plus du tout acceptable. Il est grand temps que la présidente du CCNR, Andrée Noël, laisse sa place à quelqu’un d’autre.

La décision du CCNR.

Alexandre Bissonnette était tout sauf raciste, disent-ils

L’enregistrement de l’appel au 911 du tueur de la mosquée a été rendu public cette semaine. Pour interpréter les motivations du tueur, la radio-poubelle a commenté cet enregistrement en long et en large, jeudi et vendredi.

Les populistes refusent de parler de racisme ou d’islamophobie. Dans les extraits audio qui suivent, vous les entendrez proposer des alternatives simplistes pour expliquer l’attentat.

  • C’est la maladie mentale
  • C’est les médicaments
  • C’est les armes à feu
  • On nous cache des choses

Tout, sauf le racisme.

On peut être à la fois malade et raciste. Il n’y a aucune contradiction là-dedans.

Les populistes font ça parce qu’ils sont des racistes eux-mêmes et qu’ils partagent plusieurs atomes crochus avec le tireur de Québec. Mais puisqu’ils refusent d’admettre leur part de responsabilité, après avoir distillé la haine islamophobe pendant des années, ceux-ci préfèrent faire ce qu’ils ont l’habitude de faire: camoufler le racisme.

Le racisme est comme l’éléphant dans la pièce, mais les populistes vous lèveront un écran de fumée si grand que vous ne le verrez plus.

Les populistes  sont des racistes mais ne peuvent pas accepter le tueur comme l’un des leurs à cause de l’ampleur du crime. Le tueur est à la fois semblable et infréquentable.

Mais il aura quand même un petit traitement de faveur: Il est malade. Il a besoin d’aide. Il ne fera jamais 150 ans de prison. Il est blanc après tout.

La plupart des extraits suivants précèdent la divulgation de la vidéo de l’interrogatoire de Bissonnette. Dans cette vidéo, celui-ci révèle très clairement sa peur panique des musulmans, des demandeurs d’asile et l’influence causé sur lui par les médias.

Pourtant quelques jours après l’attaque à la mosquée, la presse internationale indiquait:

Bissonnette affichait « des idées d’extrême droite à l’université comme sur les réseaux sociaux, tout en ayant été sympathisant du Parti québécois »

LeMonde.fr

Bissonnette est décrit par ses camarades comme un nationaliste et un « introverti impopulaire », admirateur de Marine Le Pen et de Donald Trump, connu pour ses propos xénophobes et antiféministes.

Yahoo.com

Comment peut-on être plus clairement islamophobe, tout en partageant les mêmes idées que la radio-poubelle, que ça?

93.3: le tueur a besoin d’aide

14 avril 2018, Duhaime-Ségal, avec Éric Duhaime et Myriam Ségal (00:11:31)

AA1- « Il y a quelque chose qu’on nous cache on dirait (…) »

MS- « Les gens qui ont vu le vidéo parlent d’un tueur déterminé, calme (…) c’est très contradictoire avec ce qu’on vient d’entendre (…) »

AA2- « C’est un très grand malade, c’est pas un terroriste, c’est pas quelqu’un qui faisait ça pour faire du mal comme tel, c’est la maladie.  »

ED- « Le problème de santé mentale, c’est assez évident  »

AA3- « Ce jeune la a besoin d’aide, il est malade (…) Le Doc Mailloux, à matin, il en a parlé mais les gens osent pas en parler. Il y a anguille sous roche (…) Il y a de quoi, en dessous de ça, qui est caché. Il a besoin d’aide. Doc Mailloux, c’est pas un fou [lol], et il le sait. »

(…)

Puis deux personnes appellent pour dire que c’est à cause des médicaments.

ED- « Dans l’extrait avec le répartiteur du 911, il n’y a aucun propos islamophobe là-dedans. »

fm93-duhaime-segal_13_avril-2018-ligne-ouverte-bissonnette.mp3

Radio X: le tueur, un pauvre faible dérangé

13 avril 2018, Martineau-Trudeau, avec Richard Martineau et Jonathan Trudeau (00:08:14)

RM- « Pourquoi il a pas plaidé l’aliénation mentale? »

(…)

RM- « Il a l’air d’un gars troublé, pas bien dans sa peau (…) Des attentats, il y en a eu. Prends le Bataclan. Ils étaient contents d’avoir tué et ils assumaient leur geste. Lui, c’est pas ça, c’est: j’espère j’ai pas tué personne (…)  »

JT- « L’appel au 911 nous permet de voir non pas un mastermind démoniaque, mais un pauvre faible dérangé. Pas de fantasme de puissance relié à ça. »

Puis Martineau blâme les médicaments et les armes à feu.

rx-martineau-trudeau_2018-04-13-9h45-bissonnette1.mp3

93.3: le tueur n’est pas un terroriste

13 avril 2018, Mailloux et Josey, avec Pierre Mailloux et Josey Arsenault (00:10:25)

PM- « Il est mêlé, il est pas cohérent, il est ambivalent, il est perdu (…) Il n’y aura plus de discussion, ce n’est pas un terroriste (…) C’est un perdu. »

JA- « À qui ça a servi de laisser croire aux gens que c’est un terroriste? »

(…)

JA- « C’est plus du tout la même histoire. »

PM- « La même motivation. On a supputé allégrement que c’était un petit maudit raciste qui a alimenté son racisme dans son sous-sol en regardant des vidéos. »

JA- « Moi, il me reste plein de questions. Qu’on ne connaitra surement plus les réponses. Et ça me fait de plus en plus croire aux théories du complot. Fait que, je pense qu’on se fait manipuler de quelqu’un, d’un groupe, d’une organisation, d’un gouvernement. En tout cas, on se fait manipuler je pense. »

docmailloux-fm93-13-avril-2018-bissonnette-pas-terroriste.mp3

Radio X: le tueur n’avait pas de haine

13 avril 2018, Fillion, avec Jean-François Fillion

11h35: JF- « [Bissonnette] pour moi, un gars qui a un problème avec l’Islam… pour moi, il se serait échappé (…) Il n’y a rien (…) On ne sent pas une once de haine. »

Puis Fillion blame les pillules et la maladie.

fillion_2018-04-13-bissonnette-pas-une-once-de-haine.mp3