Archives du mot-clé Lise Ravary

Lise Ravary blamée par le CPQ pour sa chronique ou elle fantasme un drapeau de ISIS

Le Conseil de presse du Québec blâme la chroniqueuse Lise Ravary ainsi que Quebecor pour information inexacte.

Quatre jours après une manifestation organisée à Montréal contre le racisme, Lise Ravary publie une chronique dans laquelle elle avance que les participants de cette manifestation, qu’elle juge « anti-québécoise » ne « représentaient pas la majorité des immigrants ».

Dans sa chronique, toujours en ligne, elle indique que « Deux jeunes hommes, drapeau noir de l’État islamique sur leurs épaules, suivaient le cortège qui comportait son lot de banderoles du Hamas, du Hezbollah (…) »

Après des aveux de la principale intéressée et une petite enquête du CPQ, il est manifeste que les drapeaux en question n’ont jamais existés.

Le Conseil blâme la chroniqueuse, malgré les excuses publiques de celle-ci, car il considère que la faute qu’elle a commise est grave et que la sensibilité du sujet exigeait une attention particulière quant à l’exactitude des faits avancés. Le Conseil juge, par ailleurs, que le délai de 10 jours entre sa chronique initiale et son mea culpa était trop long au regard de la gravité de sa faute et de la sensibilité du sujet dans l’espace public.

Le Conseil impose un blâme sévère au Journal de Montréal et au site Internet journaldemontreal.com, car, en plus d’avoir publié une information inexacte, la correction apportée n’est pas diligente ni complète. Le média aurait dû rectifier les fausses informations de la chronique en cause qui est toujours en ligne dans sa version originale. Le Conseil y voit là un manquement grave dans un contexte où cette chronique pouvait exacerber inutilement des tensions dans la société sur la base d’une information erronée.

d2018-10-104

« Islam extrémiste »: Ravary et Martineau en remettent une couche!

Lise Ravary

Même pas quatre jours. C’est tout ce que les islamophobes ont accordé comme trêve aux familles endeuillés et aux orphelins des victimes de l’attentat terroriste islamophobe de dimanche.

Dans l’extrait suivant, Lise Ravary et Richard Martineau ressortent leurs crécelles islamophobes.

Ravary affirme qu’il n’existe pas « d’islam modéré » et Martineau ajoute que l’islam « ne peut pas être interprété ».

C’est drôle, pourtant il est largement connu qu’il existe plusieurs branches de l’islam, entre autres le chiisme et le sunnisme, qui sont des interprétations complètement différentes du Coran.

Et ce que dit Ravary est un tissu d’inepties visant à stigmatiser les musulmans.

Ne laissons pas cet acte impuni et réagissons en envoyant une lettre aux annonceurs.

Joël Lightbound, Denis Coderre et Régis Labeaume, vous avez affirmé: « plus jamais de propos islamophobes ». Votre premier test est sur la table. En souhaitant que vos actes seront à la hauteur de vos paroles.

CHOI : pas d’Islam modéré

2 février 2017, Martineau-Trudeau, avec Richard Martineau et Lise Ravary (00:13:46)

13h45: Ravary chiale contre La Presse: « Ils ont mis 9 secondes dans une entrevue de 18 minutes (…) L’Islam modéré n’existe pas. Fin, ils ont mis rien d’autre. Alors qu’après je continue et que j’explique l’Islam peut pas être modéré c’est les musulmans qui sont modérés. La religion elle, elle est ce qu’elle est. Hein? Y a pas un catholicisme modéré. »

M- « En plus l’Islam c’est la parole directement de dieu donc elle ne peut pas être remise en question. Elle ne peut pas être interprétée, faut vraiment la lire au pied de la lettre, c’est ça le Coran, c’est pas moi qui… puis toi qui… »

LR- « Et il n’y a pas un imam qui se respecte, ok, qui va dire que ça existe un Islam modéré. Jamais, jamais tu vas entendre dire ça. » Puis Lise retourne à son pleurnichage sur La Presse et conclut par: « C’est un règlement de compte personnel ».

lise-ravary-sexcuse-aux-auditeurs-de-radiox_2017-02-02.mp3

On met l’extrait au complet pour ne pas se faire blâmer d’exclure le contexte.

Arrêter les étudiants avant la manif: Pinochet approuve

Les arrestations préventives, voilà qui évoque les stratégies des meilleures dictatures. Arrêter les opposants avant même qu’un crime ne soit commis. C’est pratique. Plus besoin de crime. Juste des dénonciations arbitraires. Puis, on fait une liste des subversifs, comme le suggère Carl Monette, et voilà, on passe avec un camion de porte en porte et on les arrête tous.

Je ne sais pas quand est-ce qu’on peut obtenir le permis d’utiliser le mot juste pour qualifier ces propos. Le mot fascisme.

Vous souhaitez réagir? Contactez les annonceurs.

93.3 : arrêter les étudiants avant la manif (00:07:52)
30 mars 2015, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
6h52 : « Les étudiants planifient plein d’autres manifs sans donner leur trajet. Donc, les étudiants promettent de faire plein de choses illégales. Pourquoi on les arrête pas avant? (…) J’ai un nom ici (…) On attend quoi? (…) Ce qui est arrivé à Naomie (…) Certains communistes carrés rouges, ça fait leur affaire. Ils ont leur martyre. C’est de la provocation. Ils veulent ça. Ils l’ont pas mis en avant pour rien, Naomie. (…) Ce qui est arrivé à Naomie, c’est la conséquence d’une stratégie de communication de monter ça. »

2015.03.30-06.52-933-ArreterLesEtudiantsAvantLaManif.mp3

Battre des étudiants pacifiques, les étiqueter comme étant des « terroristes », ça aussi Pinochet approuve.

CHOI: les étudiants sont des terroristes (00:01:47)
31 mars 2015, Maurais live avec Lise Ravary et Dominic Maurais
10h30 : Les étudiants « sont menés par des anarchistes et des casseurs (…) C’est quasiment du terrorisme. Du terrorisme urbain. Du terrorisme scolaire. C’est-à-dire, ils terrorisent, font peur, brisent, cassent, privent les gens de liberté. Ils intimident aussi. (…) Allez-vous en chez-vous, ou vous aller passer à tabac. »

Maurais_live_31_03_2015-10h30-Allez-vousEnOuVousAllerPasserTabac.mp3