Archives du mot-clé Marc Lacroix

Covid19: Fillion est prêt à ce que vous mouriez pour sauver l’économie

Jeff Fillion

Cette semaine, Radio X adopte à fond la ligne de Donald Trump sur le coronavirus qu’on résume ainsi: pour sauver «l’économie», laissons faire les mesures de distanciation sociale, embrassons le coronavirus et assumons les décès que ça va causer.

Une économie faisant abstraction des humains qu’elle est censée servir, seul un esprit inepte et corrompu peut arriver à faire ça.

Cette pratique s’appelle du « néolibéralisme épidémiologique ». Un rapport de l’Imperial College de Londres a évalué qu’elle pourrait causer 250,000 morts en Angleterre, ce qui a causé son abandon par le gouvernement populiste de Boris Johnson.

La semaine dernière, nombre d’animateurs de Radio X insultaient les boomers refusant de respecter les consignes de distanciation. Cette semaine, les mêmes réclament la fin des consignes de distanciation parce que la Covid19 «c’est juste une grippe».

C’est aussi fascinant de constater la rapidité et la docilité avec lesquelles ils adoptent et reproduisent le discours de Donald Trump. Un virage si prévisible qu’on l’avait annoncé dès lundi.

Dans l’extrait ci-joint, Fillion fait intervenir deux de ses disciples qui répètent les mots de leur gourou: Le docteur Marc Lacroix, patron des cliniques de santé privées du même nom, et Ian Sénéchal, conseiller financier.

Ah oui, un dernier point avant l’écoute: ces animateurs ont sans doute des parents âgés. La propre mère de Fillion a plus de 70 ans et reste confinée chez elle à Chicoutimi. Est-ce que ça veut dire qu’il est prêt à sacrifier la vie de sa mère en échange du bien-être de l’économie?

Probablement pas celle de sa mère. Mais celle de la VÔTRE, oui.

Notons que les animateurs Fillion, Gravel et Maurais ont tous adopté cette position politique.

Ça, c’est la radio qui se la joue «chaine d’information en continue sérieuse et crédible sur la Covid19», en ce moment. Les mêmes qui empochent les revenus des pubs du gouvernement invitant les gens à rester confinés.

CHOI: mourir pour l’économie

25 mars 2020, Fillion, avec Jean-François Fillion, Marc Lacroix et Ian Sénéchal

11h30: JF- « Dans certains pays en Europe, ils sont en train de se rendre compte que la moitié de la population a eu le coronavirus et que la moitié du temps, il n’y a aucun feeling pour les gens qui l’ont. Et déjà, les anticorps sont installés (…) »

JF- « On va suivre de près les gens des Pays-bas, les gens de la Suède qui ont décidé de ne pas faire ce que nous faisons » [Ces deux pays sont en train de changer d’orientation ]

JF- « De se cacher, au niveau statistique on se donne une chance, mais un jour ou l’autre on devra sortir dehors et il va être là. Est-ce que de l’affronter et de laisser notre corps faire son travail. De temps en temps, il va lui arriver une bonne grippe. De temps en temps, il y a des gens plus âgés, avec des conditions un peu plus difficiles, qui risquent d’être hospitalisés et est-ce qu’il y en a qui risquent de mourir? Sans doute (…) »

JF- « On ne pourra pas rester cachés dans nos maisons plus que 2 ou 3 semaines, sinon on ne pourra jamais se relever de ça (…) Il faut que Legault nous prépare ça. Moi, je commencerais par enlever la madame de la santé [misogynie] (…) En conférence de presse, c’est toujours la boring de la gang (…) Je la tasserais et j’amènerais monsieur [Christian] Dubé (…) »

JF- « Plus on retarde, et plus il y aura des drames (…) Plus on retarde, et moins on donne espoir aux créateurs d’emploi et plus ces gens-là vont s’écrouler (…) C’est le cri du cœur d’une tonne de personnes qui ont des entreprises qui m’écrivent [#VraiMonde]. Je le sais, vous en voulez à ces gens-là. Ils ont un plus beau char que vous autres. Ils ont un chalet. Ils ont peut-être un condo quelque part en Arizona. Je sais que vous avez toujours eu l’impression que c’était des privilégiés (…) »

11h48: Entrevue avec le bon docteur Marc Lacroix

ML: « A propos de l’étude qui est sortie hier… en tout cas la théorie des gens de l’Université d’Oxford selon laquelle plus de la moitié de la population en Angleterre aurait déjà été infectée par le coronavirus et que la grande majorité de ces gens-là n’auraient eu aucun, sinon pas de symptômes (…) Si la théorie se démontre (…) Ça voudrait dire que c’est juste une version 2020 d’une bonne vieille grippe (…) » [La théorie du « herd immunity » a été réfutée dans le rapport cité plus haut, le 16 mars, soit lundi de la semaine dernière. Pour les comparaisons avec la grippe, voir cet article de la Presse]

JF: « Le remède pour sauver le cheval va tuer le cheval (…) »

ML: « Je veux pas dire qu’il faut mettre des gens à risque… euh… puis l’économie est plus importante que la vie humaine, mais peut-être qu’en ce moment on regarde le télescope, mais par le mauvais bout. »

11h54: Entrevue avec Ian Sénéchal

JF: « Les États-Unis… le Canada ont des très bons chiffres. Enlève New-York (…) quand tu regardes les États-Unis, c’est du 1% (…)  » [1% de la population des États-Unis, ça fait 3 272 000 cas. Mais faut avoir des connaissances de base en maths pour comprendre ça.]

IS: « Il y a de décisions importantes qui vont se prendre. Les gens qui vont prendre la décision… Le premier dans toute la gang, je pense que ça va être Donald Trump (…) et les gouverneurs (…) Donc eux, ils vont être confrontés… bon est-ce qu’on ouvre les valves de l’économie (…) en sachant que ça va occasionner des décès? Parce que, veut, veut pas, la journée que tu ouvres les valves, plus il va y avoir des gens qui vont être contaminés et ça va amener des décès chez les 70 ans et plus, bien évidemment (…) Merci à la science, le data va s’améliorer, et ça va être plus facile de faire des décisions intelligentes en balançant l’économie et la santé. »

rx-2020.03.25-Fillion-covid19-juste-une-grippe.mp3

La pétition anti-tramway fait patate

Comme tout le monde avec un peu de jugeote l’avait prévu, la pétition anti-tramway du bon docteur Lacroix est presque stallée en cette période des fêtes.

L’objectif de 50,000 signatures est loin d’être atteint et ça fait une semaine qu’on est autour de 32,000 signatures.

Pour vous donner une idée, les sondages Numéris attribuent 25 700 auditeurs chaque 15 minutes à Jeff Fillion, le midi. Maurais fait 21 400 et Bouchard en parle au FM93, 22 000 le matin.

Ils parviennent à peine à faire signer leurs propres auditeurs.

La ville de Québec compte 540 000 habitants et la communauté métropolitaine, 810 000 environ.

Il n’y a donc que 4% de la population de la communauté métropolitaine qui aurait signé la pétition, si bien sûr on croit que ce sont tous des humains qui ont voté. Notez qu’on peut signer cette pétition peu importe où on se trouve dans le monde.

Jeff Fillion lui-même a affirmé que les signataires faisaient signer leurs chiens alors ça vous donne une idée du niveau de crédibilité.

Tant de bruit et de tapage pour ça.

On peut classer ça tout de suite dans la section échec, pour eux, et victoire, pour nous.

C’est légèrement plus que la pétition que Québec 21 avait lancé il y a quelques mois (22,000).

C’est maintenant clair que les anti-tramway vivent dans un dôme s’entretenant lui-même et que, même s’ils parviennent à crier très fort, ils sont incapables de mobiliser des personnes en dehors de leur petit cercle.

C’est aussi maintenant clair que la population de Québec est massivement derrière son projet de tramway.

Radio X lance une pétition contre le tramway

Désespérés par les progrès dans le développement du tramway, Radio X lance une pétition pour tenter de mettre du sable dans l’engrenage.

Elle a été initiée par le bon docteur Marc Lacroix, pionnier des cliniques privées et grand ami de Radio X.

Le bon docteur Lacroix est familié des infractions déontologiques.

En 2015, le ministre de la santé, Gaétan Barrette, trouve « déplorable » un deal entre Lacroix et un propriétaire de condos visant à prioriser la clientèle.

En 2014, une partenaire de Lacroix, la docteure Julie Marois, démissionne en dénonçant «la priorité de l’entreprise (qui) s’est dirigée vers l’acquisition de profits, et ce, au détriment du client». Ses allégations – qui n’ont pas été prouvées en cour – font notamment référence à de la «vente de forfait sous pression», de la «publicité trompeuse» et des clients qui «devraient être dirigés vers l’urgence, mais qui se voient offrir des rendez-vous» en clinique.

C’est d’autant plus troublant que le tramway aura des effets notables sur la santé, ne serais-ce que par le retrait de milliers d’automobiles de la route. Cette manoeuvre de Marc Lacroix, dont la job est censé d’être d’améliorer la santé des gens, est donc, encore une fois, fort douteuse.

La pétition réclame un référendum sur le sujet. C’est ridicule. Avez-vous déjà été consulté pour le tramway de Toronto, qu’on a pourtant contribué a financer?

Le tramway de 2 milliard sera payé en majorité par le gouvernement fédéral a hauteur de 1,2 milliard.

Qui ici est prêt a cracher sur 1,2 milliard?

Maurais le vendu offre encore une publicité déguisée au bon docteur Lacroix

Saviez-vous que Radio X est une radio de vendus?

Vendus, parce que peu importe qui vous êtes et ce que vous vendez, Radio X chantera vos louanges si vous remettez une enveloppe pleine de fric.

Marc Lacroix, grand promoteur des cliniques médicales privées dans la région, l’a bien compris.

Dans l’audio suivant, Dominic Maurais offre une entrevue publicitaire à Marc Lacroix et à son nouveau dermatologue, Marc-André Doré.

Marc Lacroix est un collaborateur et un annonceur régulier de Radio X depuis plusieurs années. Il partage non seulement des intérêts d’affaires avec Radio X, mais aussi des opinions politiques allant dans le sens de la privatisation de la santé.

Lacroix diffuse une publicité en ce moment même à Radio X. Et le voilà ici, comme si de rien n’était, en entrevue avec Maurais, pour vanter les mérites de son commerce.

Il n’y a rien de neutre là-dedans. C’est tout bonnement une publicité déguisée en entrevue. Ce qui est un procédé complètement malhonnête visant à tromper le public.

Rappelons qu’en 2014, une partenaire de Lacroix, la docteure Julie Marois, démissionne en dénonçant «la priorité de l’entreprise (qui) s’est dirigée vers l’acquisition de profits, et ce, au détriment du client».

Ses allégations – qui n’ont pas été prouvées en cour – font notamment référence à de la «vente de forfait sous pression», de la «publicité trompeuse» et des clients qui «devraient être dirigés vers l’urgence, mais qui se voient offrir des rendez-vous» en clinique.

lesoleil.com

Et pendant l’entrevue, Maurais offre une consultation gratuite à son public. Comme si c’était des billets de spectacles!

C’est beau la santé privée.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI : Une belle publicité déguisée pour Marc Lacroix

19 juin 2018, Dominic Maurais, Marc Lacroix, Marc-André Doré (00:11:31)

9h : DM- « On va vous faire plaisir. On sait que c’est un problème au Québec, l’attente pour consulter des médecins (…) Mais Marc Lacroix offre une solution! »

maurais-live_2018-06-19-9h-publi-entrevue-avec-Marc-Lacroix.mp3

Ce n’est pas la première fois que Maurais fait ça.

Chronique ou infopub? Maurais en conflit d’intérêt dans la défense de Marc Lacroix

maurais

Savez-vous ce qu’est un conflit d’intérêt? C’est d’avoir des intérêts contradictoires dans une affaire. Par exemple, vous êtes journaliste pour un magazine culturel, mais vous êtes aussi promoteur de spectacles. Vos intérêts commerciaux personnels peuvent ainsi entrer en conflit avec votre devoir de bien informer vos lecteurs. Dans vos articles, vous pourriez favoriser un groupe que vous produisez en spectacle, par exemple.

On a vu de nombreux cas de conflits d’intérêt, depuis la commission Charbonneau. Avec PKP, par exemple. On le constate, ça semble être un problème que les gens ont de la difficulté à comprendre.

La radio-poubelle, Radio X en particulier, va assez loin là-dedans. Parce que la radio ne fait pas que diffuser de la pub. Les animateurs deviennent les « porte-paroles » des marques. C’est à dire qu’ils endossent, littéralement, la cause du commerce.

Le conflit d’intérêt atteint son paroxysme quand un commerce a des problèmes avec le gouvernement. C’est un phénomène que nous avons dénoncé dès février 2014, lorsque Maurais s’était porté à la défense de Resto-plaisirs. Le groupe de restaurateurs avait été ciblé par Revenu Québec.

Le docteur Marc Lacroix, pour sa part, ouvre des cliniques de santé privées. Récemment, il a fait un deal avec un propriétaire de condos. Le ministre de la santé, Gaétan Barrette, émet des doutes sur la situation d’un point de vue déontologique. Barrette s’en prend à Marc Lacroix.

Il n’en faut pas plus pour soulever l’ire de Dominic Maurais. Marc Lacroix paie des publicités à Radio X. Maurais est son porte-parole. Conflit d’intérêt.

Alors qu’est-ce que Maurais fait? Une infopub ou une chronique? Quel rôle a-t-il à ce moment-là? Un rôle de journaliste, ou celui de publiciste? Vraisemblablement, il fait un peu les deux!

Les conflits d’intérêt sont interdits par tous les codes de déontologie de n’importe quel métier qui se respecte. Même celui d’animateur-poubelle. Et la moindre des choses serait d’aviser les auditeurs de ce conflit d’intérêt par un simple avertissement.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR ou écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: infopub non-déclarée pour Marc Lacroix (00:03:46)

6 novembre 2015, Maurais live, avec Dominic Maurais

6h50 : « Ce que Lacroix fait, c’est plus de ses affaires (À Barrette) (…) Pourquoi ça pogne (les cliniques Lacroix)? C’est parce que l’accès (au public) est pourri ! (…) (Lacroix) nous offre beaucoup de considérations. Des cliniques propres. Il prend le temps de nous parler avec son équipe de médecins. On ne se sent pas bourrassé (…) On se sent respecté chez Marc Lacroix »

Maurais_live_06_11_2015-ALaDefenseDeMarcLacroix.mp3