Archives du mot-clé Québec solidaire

Catherine Dorion, candidate de Québec solidaire, louange la radio-poubelle

Une des choses qu’on déteste le plus des politiciens, c’est leur capacité de dire une chose et son contraire. De dire et se dédire.

Dans cette catégorie, la candidate de Québec Solidaire dans Taschereau, Catherine Dorion, vient de faire une spectaculaire démonstration.

Catherine Dorion, qui pas plus tard qu’en février se réjouissait de l’opportunité de faire un doigt d’honneur à la radio-poubelle, se présente aujourd’hui à Radio X en… louangeant la radio-poubelle. Elle était en entrevue à Radio X aujourd’hui pour parler du G7 suite à la parution de sa lettre intitulée « Sommet du G7: ignorons les casseurs, pensons à la suite du monde ».

Tout au plus critique-t-elle la manie des animateurs qui, selon elle, lancent trop d’insultes. En fait elle a juste l’air de ne pas trop savoir de quoi elle parle.

Se présenter à la radio-poubelle pour une entrevue, peut-être. Mais taire toute critique de l’antiféminisme, le racisme, l’homophobie et l’autoritarisme tout en se présentant pour Québec Solidaire, c’est juste incroyable. Tout ça en couvrant Radio X et Richard Martineau de louanges.

Rappelons que pas plus tard que le 9 mai, il n’y a même pas un mois, Jeff Fillion, à la même antenne, suggérait de « mettre une balle dans la tête » aux manifestants contre le G7.

Radio X : Catherine Dorion louange la radio-poubelle

5 juin 2018, Martineau-Trudeau avec Catherine Dorion, Richard Martineau et Jonathan Trudeau

11h15: CD- « Salut Richard, je pense que c’est notre première entrevue ensemble. Enchantée. J’avais très hâte! (…) »

JT- « Catherine, tu parle souvent des rednecks de Québec (…) Je te donne la chance de t’expliquer (…) »

CD- « Ces critiques la viennent souvent de l’extérieur de Québec. Ça doit être énervant et moi ils m’énervent moi-même (…) La plupart des idées que vous véhiculez je suis pas pour. Sauf qu’il y a une affaire que j’aime, c’est qu’on peut se tutoyer en onde. Ça je trouve ça précieux (…) »

JT- « Est-ce que tu trouve qu’on fait de la radio-poubelle? »

CD- « Quand je l’écoute dans mon char c’est rare que j’entend de quoi et je dis ça c’est du trash radio (…) Mais des fois oui. Et ce que je trouve trash, c’est les insultes personnelles qui ont plus de bon sens. Ça finit plus la genre couillon, pissou, bébé gâté, lavette, trou de cul, moi quelqu’un dit ça chez nous je dis va-t-en ou calme toi (…) »

en-studio-une-candidate-de-quebec-solidaire-explique-ses-propos-sur-la-radio-de-quebec_2018-06-05-12h.mp3

Ce qu’elle disait en février:

« Québec Solidaire peut gagner Taschereau. Imaginez les radios qui flippent. Imaginez le monde de Montréal qui dit hey Québec c’est pas une ville de redneck de conservateurs plattes finis? »

Carrés jaunes: Une ado sans soutien-gorge est une « guidoune », selon Martin Everell

L’extrait audio suivant est surréaliste. On a ici deux adultes influents, faisant un salaire dans les 6 chiffres, dénigrant et insultant une jeune de 15 ans. Il s’agit de Nathalie Normandeau et Martin Everell s’attaquant à la porte-parole des carrés jaunes, Célestine Uhde.

Et niveau argumentation, vous serez à même de constater dans l’audio qu’une jeune fille de 15 ans peut battre haut la main une ancienne vice-première-ministre.

Les carrés jaunes souhaitent alléger le code vestimentaire de leur école secondaire. Elles disent qu’il est sexiste et qu’il brime leur liberté.

Que l’on soit d’accord ou non, ça ne change rien au fait que ce sont encore des mineures méritant un minimum de respect. On peut aussi avoir de l’admiration pour des gens qui s’engagent dans une cause pour améliorer la société. On aime les jeunes allumés, intéressés aux affaires politiques et sensibles aux enjeux de société, n’est-ce pas?

Nathalie Normandeau et Martin Everell, des adultes en position d’autorité, sensés montrer l’exemple, rappelons-le, s’en donnent à cœur joie pour démolir l’ado dans une des radios les plus écoutées en ville.

Les « arguments » de Nathalie Normandeau sont:

  • T’sais, là, wo
  • Les arguments des carrés jaunes sont frivoles, insensés, gauchistes et féministes
  • Célestine devrait être plus à droite comme moi
  • Au travail, il y a des codes vestimentaires, alors à l’école c’est pareil, ça fait partie de la vie en société
  • Les carrés jaunes sont peu nombreux et veulent imposer leur volonté à la majorité (?!?!)
  • Plusieurs insultes paternalistes

Une belle collection de sophismes. C’est incroyable sachant, rappelons-le une 46e fois, que Nathalie Normandeau est une ancienne vice-première-ministre dont l’emploi consistait précisément à développer un argumentaire pour débattre à l’Assemblée nationale.

La question est pourtant simple: pourquoi serait-ce important d’interdire les bretelles spaghetti? Il doit bien y avoir au moins une bonne raison! Mais Nathalie est incapable d’en fournir une seule!

Bien entendu ce genre d’insulte gratuite n’est pas permis selon la déontologie, c’est pourquoi nous vous invitons à porter plainte au CCNR ou au CPQ, et à écrire une lettre aux annonceurs.

BLVD: les carrés jaunes, t’sais, là, wo

27 mars 2018, 100% Normandeau, avec Nathalie Normandeau et Martin Everell

16h: NN: « Bon! Elle a 15 ans, elle a décidé de prendre ça en main, la petite (…) »

ME: « Regarde, elle a rien qu’à s’habiller comme une guedoune après l’école (…) Une guedoune, j’appelle ça comme ça, une petite fille avec une camisole pas de brassière, avec des shorts très courtes. C’est une guidoune (…) »

NN: « Oui, tu as raison de parler de dérape, je comprends, que la petite veut s’exprimer. Elle est peut-être en manque d’attention. On va-tu se pâmer devant une jeune fille qui se drape dans un discours féministo-gauchisant politically correct? On va-tu s’écraser devant ce discours? (…) C’est comme… hey! Tu vas à l’école, ma belle. À l’école, il y a des règles (…) Un moment donné t’sais. Ça va s’arrêter où, ce discours-là, qui est loin de représenter la majorité des jeunes femmes? Cette femme-là parle pour une très très très petite minorité. Est-ce qu’on va jouer à faire de l’aplaventrisme? (…) J’espère que l’école [la direction] va se tenir debout et l’école va dire: wo, un instant. Moi, j’en reviens pas, le code vestimentaire obéit à la logique de la femme à cacher. Hey! On dit juste qu’une camisole à bretelles spaghetti ça se porte pas dans la classe (…) C’est du grand n’importe quoi, ça! (…)

Puis Normandeau revient sur l’utilisation du terme « guidoune » par Martin.

NN: « Plutôt qu’utiliser ton expression que tu as utilisée tantôt, j’utiliserais les filles légèrement couvertes. »

ME: « J’assume. »

NN: « Il faut faire attention à ce qu’on dit au micro, on a une responsabilité » [Remarquons que Normandeau vient de dire de quoi d’intelligent ça vaut la peine de le souligner]

NN: « On est dans cette mouvance-là. On remplace mère, père, par parent. On fait des toilettes non genrées. Si je peux pas m’habiller comme je veux à l’école, c’est qu’on brime mes droits, avez-vous remarqué qu’ils revendiquent juste des droits? Comme s’il n’y avait pas d’obligations. Et toi, le reste de la société, tais-toi, et tu es mieux de te rendre à mes arguments parce que moi, j’ai décidé de t’imposer de nouveaux standards pour vivre dans notre société. »

ME: « Il n’y a plus de paramètres (…) »

NN: « Fait qu’un moment donné, on peut-tu se calmer le pompon? Mais cette petite, selon moi, aurait besoin d’un petit recentrage sur le plan idéologique et qu’on aurait besoin de lui expliquer les vraies choses de la vie (…) »

NN: « Ce genre de discours, ça me brule, vous avez pas idée. Ça vient me chercher. (…) Sa famille est politisée. Probablement qu’ils votent Québec Solidaire, remarque, j’ai rien contre ça. Un moment donné c’est comme. Et la petite est incapable de faire un lien dans les concepts. Elle associe la culture du viol au fait d’être brimée parce qu’elle peut pas porter sa camisole avec des bretelles spaghetti. Wo. »

27Mars2018-Blvd-100Normandeau-16h-NathalieNormandeauEtMartinEverellCarresJaunes.mp3

Québec Solidaire et Staline, c’est pareil

La terreur de la radio-poubelle, Gabriel Nadeau-Dubois, se lance en politique avec Québec Solidaire. La radio-poubelle répond par une crise du bacon, et dans l’action probablement qu’elle se frappe un peu la tête parce qu’elle se met à délirer complètement.

Dans les extraits suivants, tout est fait pour dépeindre Québec Solidaire comme un parti extrémiste… similaire à ce qui se faisait en URSS. Les comparaisons les plus loufoques évoquent même Staline, qu’on tient responsable de dizaines de millions de morts.

Peut-être ont-ils été inspirés par Michel Hébert?

Le problème c’est que lorsqu’une d’entre eux, Denise Bombardier, prend la peine de regarder le programme, elle ne peut décliner qu’un banal programme de gauche :

  • nationalisation des banques et des mines
  • semaine de travail de 32 heures
  • droit de vote aux immigrants après 2 ans
  • lutte contre le patriarcat.

On est loin de l’abolition du capitalisme. Et ceci suffirait à « déconstruire complètement le système économique », selon Bombardier, évoquant les plus noires horreurs de l’histoire.

C’est qu’ils ont l’épiderme sensible, ces brutes.

Ceci dit, comparer Québec Solidaire à Staline justifie amplement une plainte pour propos erronés. Vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ, écrire une lettre aux annonceurs et signer la déclaration pour des ondes saines.

93.3 : Supprimer les écoles privées, c’est comme en URSS

28 mars 2017, Bouchard en parle, avec Sylvain Bouchard (00:02:08)

8h28 : SB- QS « c’est des amateurs du modèle soviétique (…) Les 10 premières années de QS a déja été en alliance avec le Parti communiste du Québec. Aujourd’hui ils le cachent, depuis 2 ans ils le montrent plus. Le parti communiste de Québec Solidaire mais c’est la même maudite affaire, c’est une pensée totalitaire qui est derrière ça. Et malheureusement GND ne l’a pas caché en fin de semaine. »

2017.03.28-07.15.28-933-qs-communiste-gnd-ecoles-privees.mp3

Radio X : GND béni par Staline

27 mars 2017, Maurais live, avec Dominic Maurais et Laurent Gaulin (00:05:36)

6h38 : DM- « GND, je ne sais pas si vous l’avez entendu ce matin, le ciel a ouvert (…) Le ciel s’est fendu en deux. Ça a parti du plateau jusque dans Bellechasse. Le doux visage de Staline, de Marx et de Lénine. Les doux visages sont apparus. Ils ont béni Gabriel, saint-Gabriel (…) Le doux visage de Staline qui lui a dit: « je suis ton père » camarade. [rires]. Donc, il a été béni. Est-ce qu’il a été béni par la Sainte-Viarge, c’est-à-dire Manon Massé? (…)

LG- Je sais pas quand est-ce qu’il y aura des élections.

DM- C’est pas important ça. Il mène le monde déjà, cet enfant-là (…)

maurais-live_2017-03-27-8h28-gnd-qs-sovietique-staline.mp3

Radio X : la peur du rouge, 23,454e prise, featuring Réjean Parent

13 mars 2017, Maurais live, avec Dominic Maurais avec Réjean Parent (00:21:59)

8h35 : GND DM- « Ça m’a fait penser à un enfant-roi dans’ maison qui parle à son père et à sa mère, regarde (…)

RP- C’est les entrepreneurs qui sont créateurs de richesse (…) Ça me rappelle les groupuscules communistes des années 70. »

1-2-punch-pt1-gndun-charmeur-de-serpent-quon-doit-se-mefier_2017-03-13.mp3

Radio X : QS, comme l’URSS

6 mars 2017, Fillion, avec Jean-François Fillion (00:00:30)

JF-« Moi, je pense qu’on doit avoir au Québec un gouvernement communiste soviétique à la Québec Solidaire »

fillion_2017-03-06-qs-communiste.mp3

Radio X: QS, c’est comme la Chine de Mao. ou le Vénézuela de Chavez

22 mars 2017, Maurais live, avec Dominic Maurais et Denise Bombardier (00:11:53)

8h45 : DB- « Archange Gabriel » (…) le programme de QS déconstruit le système économique (…) »

Maurais dit que QS veut faire fermer Radio X.

DB- « Ils parlent d’une info populaire et pédagogique (…) On a vu ça dans tous les régimes communistes. Dans tous les régimes autoritaires. »

DM- « Juste la nomenclature de l’Allemagne de l’Est, c’était la république populaire est-allemande, la république populaire de Chine (…) »

DB- « Le PQ, est un parti social-démocrate, c’est ça qu’ils ne veulent plus, Québec Solidaire. Et puis ils sont doctrinaires, ils ne feront pas de concession. Oubliez ça, les accommodements raisonnables (…) »

DM- « Ils veulent un Vénézuela. Ils veulent détruire l’économie (…) »

DB- « Je crois que l’extrême-gauche au Québec va avoir un peu plus de muscle et de chair et la contrepartie de ça, ça va être une extrême-droite. »

maurais-live_2017-03-22-8h45-qs-communiste.mp3

Bombardier citant une source anonyme dans les commentaires de son article, bravo!

L’espoir de la droite s’écrase dans Chauveau

Malgré l’appui unanime et enthousiaste de la radio-poubelle. Malgré des chroniques régulières à Maurais live. Malgré les nombreuses entrevues. Malgré de grosses déclarations d’amour de Jeff Fillion, Dominic Maurais, Denis Gravel et Éric Duhaime… le Parti Conservateur du Québec d’Adrien Pouliot s’écrase dans Chauveau. Il n’a connu qu’une très légère hausse.

En contrepartie, Québec Solidaire n’a été invité à aucun débat de la radio-poubelle de l’aveu même d’Éric Duhaime.

  • Résultats du 7 avril 2014 avec Julie Plamondon, une nobody du PCQ: 455 votes et 1,05 % des voix (electionsquebec.qc.ca)
  • Résultats du 8 juin 2015 avec Adrien Pouliot, le chef du PCQ: 1239 votes et 4,96 % des voix (resultats.dgeq.org)

Donc, la combinaison chef du parti + appui de la radio-poubelle + sécurité de l’élection partielle (le PLQ reste majoritaire de toute façon) = 784 votes de plus

Encore une fois il est difficile de mesurer la part de l’influence de la radio-poubelle dans ces nouveaux votes. Mais on s’entend que ça n’a eu un impact très significatif, comme nous avions remarqué lors de l’élection partielle de Lévis.

Du côté de Jean-Talon, ça fait un autre ministre issu de la radio-poubelle: Sébastien Proulx, qui était chroniqueur à Maurais live. Il rejoint donc son chum Martin Coiteux, ex-chroniqueur lui aussi.

CHOI: entrevue avec Adrien Pouliot du PCQ (00:17:37)
29 mai 2015, le Show du matin avec Denis Gravel et Jérôme Landry
8h : « Comment ça va la campagne à Chauveau? Est-ce que les gens commencent à vous reconnaitre un peu? C’est sûr que ma présence à la radio, à Radio X dans l’émission de Dominic Maurais, m’aide beaucoup. Y a un facteur de reconnaissance (…) À Québec, le message devrait bien passer. Récemment il y a eu un sondage sur les climatosceptiques. À Québec entre autres les radios ont un grand rôle à jouer là-dedans. »

Le_show_du_matin_29_05_2015-8h-AdrienPouliotRadioXAideBeaucoup.mp3

Amir Khadir et Véronique Robert « devraient déménager en Corée du Nord »

Idi Amin Dada

Carl Monette démontre un caractère autoritaire et violent. Les « anarchistes » sont qualifiés de « déchets », de « petits crottés ». Les défendre est suspect. Monette propose donc à l’avocate Véronique Robert et au député Amir Khadir de  »s’en aller vivre en Corée du Nord », un pays dont les valeurs seraient similaires aux leurs.

Le gourou de la libârté d’expression ajoute que si tu es un étudiant, tu dois « travailler et fermer ta gueule ».

Duhaime, de son côté, dit que Khadir est un paria et il souhaiterait pouvoir faire signer une pétition pour lui faire perdre son poste de député. Il laisse aussi entendre que sa fille a inspiré les troubles sociaux du Printemps 2015.

Vous trouvez ça inacceptable? Contactez les annonceurs.

Au sujet d’Hamza Babou, un militant crucifié pour l’exemple par un juge pour les événements à l’UQAM, la radio-poubelle démontre beaucoup plus de compassion envers Lino Zambito ou Arthur Porter qu’envers l’étudiant.

CHOI: Khadir et Véronique Robert devraient déménager en Corée du Nord (00:11:25)
27 avril 2015, Monette avec Carl Monette
13h04 : « Des petits crottés de même, sacrez-moi ça en-dedans et qu’ils paient un moment donné. (…) Je commence a en avoir ma claque d’Amir Khadir (…) Quand ces gens-là défendent les anarchistes, là, je commence à avoir de la misère. (…) Sa fille va pouvoir devenir avocate pour défendre tous les anarchistes et les déchets de notre société qui arrêtent pas de foutre le trouble. Je commence en avoir assez qu’Amir Khadir sorte pour toujours encourager l’anarchie. (…) Hamza Babou, en plus, son avocat c’est Véronique Robert. À chaque fois qu’il se passe quelque chose chez les anarchistes, c’est toujours elle qui les défend. (…) Elle travaille entre autres pour la Ligue des droits et libertés (…) Je veux qu’on arrête de financer des organisations qui défendent les crottés de la société (…) Si vous souhaitez tant prôner l’anarchie et le communisme, déménagez donc à Cuba! Ou sacrez votre camp en Corée du Nord! Ils prônent les mêmes valeurs que vous autres! (…) J’ai bien hâte de voir quel parti politique va mettre son pied à terre et encore faire respecter la loi et l’ordre (…) C’est assez de se faire mener le cul par une gang de minables de 18 ans (.,.) Les enfants-rois, c’est qui qui mène ici? C’est les grands, ferme ta yeule, va étudier et va travailler. (…) Ta gueule, t’es rien qu’un étudiant. »

Monette_27_04_2015-13h04-KhadirVeroniqueRobertDesCommunistes.mp3

 

Duhaime et Bouchard parlent du cas Hamza Babou.

93.3 : Amir Khadir, un « paria » (00:07:39)
27 avril 2015, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Éric Duhaime
8h16 : « J’en suis rendu au point de me demander qu’est-ce que fait ce député-là à l’Assemblée nationale. Si y avait une pétition, (…) je serais de ceux qui se promèneraient sur le plateau Mont-Royal à faire signer le monde pour le faire destituer. (…) Amir Khadir, il veut rien savoir des règles, il veut rien savoir de la démocratie. Ce qui m’inquiète d’Amir Khadir, c’est pas que c’est un communiste ou un extrémiste de gauche. Moi ce qui m’inquiète c’est qu’il est anti-démocratique (…) Ce gars-là, c’est un paria, une pomme pourrie, sortez-le, ça presse! (…) S’il y a eu des événements ce printemps, est-ce que c’est parce qu’ils ont eu l’exemple de Yalda Massouf Khadir? (…) Est-ce le printemps qu’on a eu, est pas en partie la responsabilité de la fille d’Amir Khadir qui a servi d’exemple? »

Et Bouchard de prendre un drôle d’exemple impliquant PEGIDA « qui voulait juste marcher dans les rues ».

2015.04.27-08.16-933-AmirKhadirUnParia.mp3