Archives du mot-clé racisme anti-blanc

Les antiracistes sont les vrais racistes, selon des racistes

Peut-on, à la fois, tenir des propos racistes et, au même moment, dire que les antiracistes sont les vrais racistes? Blâmer les antiracistes de colporter la notion de « race » tout en utilisant le terme soi-même?

Grâce à la radio-poubelle, Jérôme Blanchet-Gravel et Dominic Maurais, on peut enfin dire que oui, ça se peut.

Le sujet de la chronique hebdomadaire de Jérôme Blanchet-Gravel cette semaines est le nouveau programme fédéral pour aider les entrepreneurs noirs.

Blanchet-Gravel et Maurais s’embarquent alors dans un long charabia confus pour tenter de rendre compliqué quelque chose de très simple.

Ils affirment que

  • Le programme serait raciste (parce qu’il exclurait les blancs #RacismeAntiBlanc)
  • Il faudrait faire des « tests de sang » ou consulter la généalogie pour déterminer si les gens sont de « vrais noirs »
  • Des personnes noires adoptées par des blancs pourraient ne pas être admissibles
  • Ce sont les noirs qui sont privilégiés après tout
  • Les antiracistes utilisent le concept de « race », ce qui les rendrait « racistes »

Ironiquement, c’est Blanchet-Gravel lui-même qui est le seul à évoquer les concepts de « pureté raciale » et de « sang noir » dans le cadre de la discussion. Qui parle de ça dans l’espace public, hormis des fascistes pur jus?

Et au sujet du postulat que les antiracistes seraient racistes, ça s’appelle le « racialisme »:

la doctrine du racialisme, qui ne se distingue au départ que très superficiellement du racisme, a resurgi dans les dernières années sous la plume d’intellectuels bien souvent issus des rangs de la droite identitaire et de l’extrême droite pour vilipender les luttes contre les iniquités fondées sur le profil racial ou l’origine ethnique

[…]

Être « non raciste » signifierait le fait de ne pas être raciste et en même temps de ne pas être résolument opposé au racisme. Or nous sommes racistes ou nous sommes activement antiracistes. Être les deux à la fois est une absurdité.

ledevoir.com

La discrimination positive est un concept existant et utilisé autant par le gouvernement provincial que fédéral. Il existe des programmes d’égalité à l’emploi pour les femmes, les autochtones, les minorités visibles et ainsi de suite.

Les conservateurs de Stephen Harper ont tenté de les abolir en 2010, c’est dire que ces programmes existent depuis longtemps.

Le principe est d’utiliser une forme de discrimination – positive – pour en corriger une autre plus grande, qui est négative. Le résultat est une augmentation totale de la liberté et de l’équité.

Parce qu’un plus grand taux de chômage pour les personnes noires c’est une injustice qu’il faut corriger.

On rappelle que Jérôme travaille pour Sputnik news, un média de désinformation russe visant à polariser la population canadienne, entre autres.

CHOI: Blanchet-Gravel parle de racisme

10 septembre 2020, Maurais live, avec Dominic Maurais et Jérôme Blanchet-Gravel

DM- « Justin Trudeau lance un programme d’investissement (…) uniquement pour les entrepreneurs noirs, black only. Qu’est-ce que tu en dis? »

JBB- « Bien, qui sont les Noirs? (…) »

DM- « Il y a les Prismacolor, mais le noir existe (…) »

JBB- « Est-ce que ce sont les bronzés? Qui est noir? Si tu as un parent noir est-ce que tu vas avoir 50% de la subvention? Est-ce qu’on parle des Noirs issus de l’immigration récente? Est-ce qu’on parle des Noirs de deuxième génération? Est-ce qu’on parle des entrepreneurs noirs qui ont été adoptés par des parents blancs? (…) Est-ce que ce sont les enfants de la fameuse mère ordinaire? (…) »

JBB- « Ce que fait Trudeau avec son programme de ségrégation économique, c’est finalement inverser la logique du racisme et d’une ancienne extrême-droite (…) »

JBB- « Parce qu’on sait aussi que dans les pays arabes, au Maghreb en particulier, en dessous c’est l’Afrique noire, alors il y a beaucoup de mélanges aussi. On sait qu’il y a des Arabes qui ont du sang noir« 

JBB- « Est-ce qu’on va devoir faire des tests de sang? Est-ce qu’on va retomber dans un concept de pureté raciale? Votre CV c’est plus vos compétences, c’est plus vos expériences de travail, c’est votre arbre généalogique. C’est extrêmement dangereux (…) »

JBB- « Là, les critères ont pas encore été annoncés par Justin Trudeau pour établir qui est noir (…) La race… c’est drôle, parce qu’il y a quelques années la gauche disait que la race n’existait pas. Et finalement elle ne parle que de race. Que de race. Que de race. La race est partout (…) »

JBB- « Faut être cohérent. Est-ce que la race existe ou elle n’existe pas? C’est complètement fou et c’est extrêmement dangereux (…) Je ne me suis jamais considéré raciste (sans blague) (…) »

JBB- « Le mouvement antiraciste est en train de recréer des schémas racistes. »

DM- « Ce sont les nouveaux racistes, les antiracistes (…) »

JBB- « Est-ce qu’on peut s’autodéfinir? Il y a une mode à gauche (…)

JBB- « On parle de privilège blanc, mais on est en train de créer un privilège noir, dans un certain sens (…) »

rx-2020.09.10-maurais-jbb-racisme.mp3

« Pour vrai en 2016, on voit beaucoup plus de discrimination envers l’homme blanc moyen qu’envers n’importe quelle autre couche de la société », selon Denis Gravel

Denis Gravel

L’extrait suivant est doublement intéressant. Non seulement il démontre le racisme et le sexisme de Martineau, Gravel et Trudeau, mais il révèle aussi une « blessure originelle » expliquant pourquoi ce trio est plein de haine.

Denis Gravel et Martineau-le-féministe commencent en dénigrant le Conseil du Statut de la Femme, disant que le sexisme n’existe plus. Puis ça dérive vers le « racisme anti-blanc ».

C’est la qu’on réalise que Denis Gravel est frustré contre ce-qui-n’est-pas-blanc parce qu’il n’a pas eu la job qu’il souhaitait à Musique Plus! Selon lui, cette chaine aurait plutôt préféré des non-blancs.

Même Jonathan Trudeau ajoute qu’il n’a pas pu devenir policier à cause, selon lui, de la discrimination positive à l’embauche.

Sachant qu’une récente enquête de la CBC a démontré que les minorités visibles étaient très peu présentes dans la police canadienne, et même que le service de police de Québec est le pire dans ce domaine, on peut en conclure que, soit  Jonathan Trudeau était un très mauvais étudiant en techniques policières, soit il a été malchanceux… quatre fois.

C’est pathétique. Mais ça explique une sorte de frustration originelle expliquant leur haine envers les femmes et les minorités. Des psychologues pourraient sans doute le confirmer.

En tout cas, que les immigrants, les réfugiés, les pauvres, les femmes, les gais et les handicapés se le tiennent pour dit: l’homme blanc moyen souffre plus que vous.

Vous trouvez ça inacceptable? Vous pouvez porter plainte au CCNR, ou écrire une lettre aux annonceurs. Vous pouvez aussi signer la déclaration pour des ondes saines.

CHOI: plus de discrimination envers les blancs (00:04:20)

9 septembre 2016, Martineau-Trudeau, avec Denis Gravel, Richard Martineau et Jonathan Trudeau

13h35 : « RM- J’ai appris que le Conseil du Statut de la Femme avait une nouvelle boss (…) Qu’est-ce que ça fait encore, en 2016, le CSF?

DG- J’ai l’impression d’être plus féministe que le CSF parce que moi j’me dis qu’en 2016, la femme, comme l’homme, peut dominer le monde (…) Le sexe n’a plus d’importance, pour moi la parité gouvernementale, c’est de la bullshit, c’est du nivellement par le bas. Tu n’as pas besoin de ça. D’autant plus que c’est dégradant pour les femmes de talent de penser que, parce qu’il y a parité, on a aussi pris des femmes qui étaient moins bonnes que d’autres pour des raisons de parité. Peut-être qu’en 1978 la parité aurait été un concept intéressant pour l’évolution de la femme dans notre société, mais a part Lise Payette, tout le monde a compris où on était rendu en 2016 (…)

DG- Pour vrai, en 2016, on voit beaucoup plus de discrimination envers l’homme blanc moyen qu’envers n’importe quelle autre couche de la société. À un moment donné, à Musique Plus, le premier critère pour engager quelqu’un, c’était que tu viennes d’ailleurs. C’est-tu juste, ça? C’est-tu équitable? Un gars comme moi, qui rêvait… je ne sais pas… d’être le Claude Rajotte de sa génération, ou le Mike Gauthier, qui est venu à Radio X rater sa vie pour parler d’actualité, moi je pouvais pas rentrer à Musique Plus parce que j’étais pas Chinois, pas Russe, j’étais né au Québec.

JT- J’ai été refusé quatre fois en techniques policières alors que j’avais toujours une meilleure cote R à la dernière personne admise, parce que c’était à l’époque où le gouvernement faisait une fixation sur les minorité visibles, et comme je n’étais pas une femme lesbienne unijambiste, j’avais aucune espèce de chance.

DG- Pour ceux qui se posent la question, c’est les ratés ceux qui travaillent à CHOI. »

Chire-a-denis_2016-09-09-AntifeminismeEtRacisme.mp3

« Les québécois sont-ils plus paresseux que les autres ethnies? »

Une offre d’emploi pour un petit travail demande un « immigrant en priorité ». Il n’en faut pas plus pour que Bouchard ressorte son thème du racisme anti-blanc.

93.3 : racisme anti-blanc et anti-bs (00:11:03)
11 sept 2014, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard
8h10 : « Il va aller chercher des immigrants jeune, alors que nous autre on est plein de monde sur le BS et sur le chômage. (…) Les québécois sont-ils plus paresseux que les autres ethnies? »

2014.09.11-08.00-933-8h10-RacismeAnti-blanc.mp3

Pas plus paresseux, Bouchard. Plus riches.

Rappelons que le racisme anti-blanc est un thème phare utilisé par l’extrême-droite française.

Mettons fin à la xénophobie, informons les annonceurs!

Martineau ressort les crécelles de l’extrême-droite

CHOI: Martineau et la montée de l’extrême-droite en France (00:04:56)
28 mai 2014, Maurais live avec Richard Martineau et Dominic Maurais
10h40 : « La question de l’immigration en France, c’est une immigration qui est massive, énorme (…) ils ont pas la capacité économique d’accueillir tous les miséreux du monde. (…) Dans certaines banlieues en France, il y a un racisme anti-blanc, anti-français qui se développe (…) Si tu es français de souche, blanc catholique tu te fais traiter de cocorico de jambon-beurre (…) On a dépassé une capacité qu’on est capable d’assumer (…) Je ne me reconnais plus, je sors dans mon village (…) tu as le sentiment d’être minoritaire dans ton propre pays. (…) Il y a un problème d’identité nationale. »

Maurais_live_28_05_2014-Anti-blanc.mp3

Retour au thème du racisme anti-blanc. Nous avons souvent soulevé qu’il s’agit d’un terme inventé par l’extrême-droite française. Nous avons répertorié chaque fois que la radio-poubelle a utilisé l’expression.

Mettons fin à la xénophobie, informons les annonceurs!

50 nuances de masculinisme

Si vous vous attaquez à la radio-poubelle publiquement et que le 93.3 vous appelle pour faire une entrevue, deux options s’offrent à vous:

  • L’humiliation d’une entrevue ou vous serez piétiné sans ménagement suivi de représailles potentielles (Par exemple, Jean-François Jacob a du quitter la ville de Québec)
  • La fuite

Alexandre Turgeon a choisi l’entrevue. On lui souhaite d’être épargné du goudron et des plumes.

93,3: Sylvain Bouchard s’engueule avec Alexandre Turgeon (00:09:06)
4 décembre 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Alexandre Turgeon
Celui qui a fait une bonne blague sur les radios-poubelles en commission parlementaire, Alexandre Turgeon, se fait piétiner par Bouchard.

4decembre2013-933-turgeonEtSylvainBouchard.mp3

On a rarement entendu Sylvain aussi en colère que ça.

93,3 : 50 nuances de masculinisme (00:10:11)
3 décembre 2013, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard, Marc Boilard et Catherine Bachand
8h44: Discussion vaseuse sur les filles. Marc Boilard, « humoriste » masculiniste, livre ses fines analyses sur le livre « 50 shades of grey ». « Les filles sont devenues des gars, et les gars des filles (…) Les femmes dominent dans la société, on vit dans une société power femelle depuis une dizaine d’années. Vous avez l’avantage dans a peu près tous les domaines.  » Suivi d’un échange vaseux avec la fille du studio. « Vous nous avez ramollis! ».

2013.12.03-08.30-933-50ShadesOfMascu.mp3

93.3: altercation d’un blanc avec des arabes (00:12:44)
4 novembre 2013, Sylvain Bouchard, Manu Côté et Catherine Bachand
7h30: Entrevue avec un individu qui s’est battu dans un stationnement à Sainte-Foy. Pendant la bagarre, l’un des agresseurs, un arabe, lui aurait lancé un « je nique ta race ». Il n’en fallait pas plus pour que Bouchard crie au « racisme anti-blanc ».

2013.11.04-07.00-933-JeNiqueTaRace.mp3

Une recherche superficielle sur Youtube nous permet de douter du caractère raciste de cette insulte. Mais on aura compris que l’idée est de mousser le dossier du « racisme anti-blanc« , inspiré de l’extrême-droite française.

Pauvre petit homme blanc de Vanier à Québec submergé par des hordes barbares immigrantes dans le stationnement du Cotsco.