Archives du mot-clé Reynald Du Berger

La liberté est trop précieuse pour la laisser se faire piétiner

Une autre Journée de la liberté de la presse, une autre occasion ratée d’aborder des enjeux controversés.

À ce sujet, Patrick Lagacé signe un texte le 5 mai intitulé « Je suis Jérôme ». Il y parle de sa chicane avec Jérôme Landry de Radio X. Dans une vieille chronique, Lagacé avait demandé au boss de Radio X, Raynald Brière, de punir Jérôme. Et Patrick de s’excuser.

C’est larmoyant. Deux ennemis se réconciliant. Deux mâles blancs privilégiés, la confrérie des fabricants du prêt-à-penser, se serrant la main. Tout le monde est beau, tout le monde est gentil.

Mais une question nous taraude: Comment peut-on sincèrement croire qu’en défendant Radio X on aide la liberté de presse?

D’ailleurs, qui s’y oppose? Nous sommes tous Charlie! On l’a compris lors de la marche républicaine en France, où les pires ennemis de la liberté d’expression ont scandé en chœur « Je suis Charlie », prouvant cette importante leçon: la liberté est une valeur si incontestable que même ses pires ennemis s’en réclament.

Oui, la liberté de presse est un droit fondamental, surtout lorsqu’elle heurte nos propres opinions. La Coalition ne remet pas ça en question. Ça n’a même jamais fait partie du débat.

La Coalition s’intéresse au sexisme, au racisme, à l’islamophobie, à la haine et à la désinformation. Pas aux opinions contraires aux nôtres, quoiqu’en dise Jérôme Landry, champion du sophisme de l’homme de paille, inventant les arguments de ses adversaires pour pouvoir les démolir aussitôt.

Les ennemis de la liberté

En terme de liberté d’expression, la radio-poubelle est un bien mauvais disciple, bafouant tous les postulats de base:

  • Accepter d’être contredit: Radio X a poursuivi Jean-François Jacob et Éric Beaudry, accusés d’avoir lancé des pages Facebook les critiquant. Jacob a perdu son emploi et a dû quitter la ville de Québec.
  • Respecter les opinions contraires: Gabriel Nadeau-Dubois affirme que le mouvement étudiant est victime de brutalité médiatique? C’est un « enfant-roi », un « enfant gâté », qui « lave le cerveau » des étudiants sur qui on devrait « basher« . Aussi, Dominic Maurais applaudit le maire de Trois-Pistoles qui souhaite empêcher GND de prendre la parole lors d’un festival. Sylvain Bouchard propose de bruler le livre de Gabriel Nadeau-Dubois.
  • Encourager les débats: La période de questions à l’hôtel de Ville? Landry et Gravel trouvent ça inutile. Les éducatrices en CPE veulent discuter de leur emploi? Duhaime leur propose de se taire.
  • Protéger les réputations: Amir Khadir propose une réflexion collective sur la radio-poubelle? Il est aussitôt comparé au tyran sanguinaire Staline.

La démocratie? Les animateurs admirent la Chine, la Jordanie et souhaitent une dictature pour Haïti. La liberté de circuler? Pourquoi pas « Honk a cyclist« ? La liberté de confession? La religion catholique est meilleure que les autres et « il n’y a pas de bon musulman ». La liberté de l’art? Les animateurs ont invité un festival à annuler le spectacle du groupe Mise en demeure.

Et le journalisme? La dernière fois que le plus anti-journalistique des premiers ministres du Canada, Stephen Harper, est allé à la radio-poubelle, c’était pour dénigrer Radio-Canada. La radiopou a applaudi à tout rompre. Elle adore les gens qui pensent comme eux.

Comment peut-on défendre la radio-poubelle au nom de la liberté alors que celle-ci en piétine chaque jour les bases mêmes?

Tous ces exemples le démontrent, la radiopou s’oppose à la liberté et au journalisme. Lutter contre elle, c’est défendre cette noble profession. C’est aussi comprendre que la liberté est trop précieuse pour être bafouée en son nom.

Chers journalistes

Journalistes, voulez-vous faire œuvre utile? La prochaine fois que vous écrivez sur la radio-poubelle, allez donc rencontrer des familles sur l’aide sociale, des musulmans pratiquants ou des étudiants. Demandez-leur donc si leur liberté d’expression est respectée quand on les traite de voleurs, de parasites et de terroristes à l’antenne des radios les plus écoutées de la Capitale. Possible que votre définition de la liberté d’expression, ils se la mettent au cul profond.

Commencez déjà par reconnaitre le phénomène anti-journalistique qu’est la radio-poubelle. Vous serez peut-être plus crédibles la prochaine fois que vous défendrez la valeur de votre travail. Nier le problème vous rend complice de la radio-poubelle. En les défendant sans nuances, de façon dogmatique, vous faites d’eux un média comme les autres.

S’il y a une question, une seule, sur laquelle vous devez vous concentrer est celle-ci: Doit-on laisser s’exprimer un discours macho, raciste et haineux chaque jour dans un large public?

Là est la question jamais posée.

La radiopou, plus que de la simple diffamation

En entrevue avec Landry, Lagacé explique ce qu’est selon lui la radio-poubelle: « Ce sont les attaques sur les personnes ». De la diffamation.

Si ce n’était que ça, il n’y aurait même pas de Coalition. La radiopou s’est beaucoup calmée depuis l’épisode Sophie Chiasson. N’empêche, GND et Khadir sont encore souvent insultés et dénigrés.

Qu’est-ce que la radio-poubelle selon la Coalition? Très simple. C’est de l’anti-journalisme: Lisez le code de la déontologie et faites tout à l’envers. Ajoutez-y du racisme, du sexisme, de la haine et de la désinformation. C’est un discours qui enferme plutôt qu’émancipe. Qui obscurcit plutôt qu’il éclaire.

Pour être diffamé, il faut déjà être « fameux », c’est-à-dire avoir une réputation à protéger. Appartenir à une élite.

Ce que nous défendons, ce sont ceux qui n’ont rien d’autre que leur dignité d’être humain. C’est pour les déshérités que nous luttons contre la radio-poubelle. Les immigrants, les pauvres, les LGBT et les femmes.

Le tapis rouge pour les carrés verts

La radio-poubelle fourbit ses insultes, sa provocation, sa haine et ses provocations contre le printemps qui vient. Gros défoulement anti-grève.

93.3 : la police, la sécurité et l’armée contre les grévistes (00:20:52)

17 mars 2015, Normandeau-Duhaime avec Éric Duhaime, Nathalie Normandeau et Miguael Bergeron

12h05 : Ça chiale contre la grève étudiante. Miguael Bergeron, de la Fondation 1625, dit que GARDA et la police doivent intervenir. Puis, on ouvre les lignes. À 17 minutes: « Quand on regarde la société où elle est rendue, puis Ottawa, puis l’État Islamique, avec tous les étudiants, ce qu’ils ont fait, avec Pauline Marois qui se promène en Ferrari, avec les jeunes sur des casseroles, moi je pense où on est rendu, là le gouvernement du Québec demande l’application des mesures de guerre puis l’armée rentre au Québec (…) Oui on est rendu là, actuellement y a du danger partout, un moment donné ça va sauter quelque part parce qu’il n’y a plus de loi et d’ordre dans cette province-là ».

17-03-2015-93.3-12h05-Miguael-bergeron-la-fondation-1625Arme.mp3

CHOI : les féministes tournées en dérision (00:10:08)

16 mars 2015, Maurais live avec Dominic Maurais

10h08 : Ça me fait bien rire le camp de formation féministe de l’ASSÉ. (…) Un peu de victimite, de complot. (…) « Nos blondes sont féministes, c’est-à-dire fières d’être femmes, mères de famille (…) et de performer au travail. » La définition du féminisme détournée par Maurais. « LGBTQ, c’est quoi? Gai lesbienne trans… du Québec (…) Le féminisme lesbien! Il y a comme une obsession. N’y a-t-il pas un lesbianisme obsessionnel? »

Maurais_live_16_03_2015-10h08-CampFormationFeministeAsse.mp3

Johanne Marcotte propose l’intervention de la police dans la grève étudiante. La soi-disante « libertarienne » se range derrière le gouvernement et la police pour nuire à la grève.

CHOI : Marcotte se range derrière le gouvernement contre les étudiants (00:01:52)

16 mars 2015, Maurais live avec Dominic Maurais et Johanne Marcotte

11h45 : « Pour moi, le concept de grève étudiante n’est pas compatible avec l’accessibilité aux études. (…) Blais a besoin de se réunir avec les recteurs et dire là là, si vous avez besoin de la police, bien faites-le. Refaites-moi pas le scénario de 2012, ou vous avez baissé les bras en lâche. »

Maurais_live_16_03_2015-11h45-MarcotteProposeALaPoliceDintervenir.mp3

« L’Islam modéré n’existe pas »

CHOI : Québec Solidaire c’est pro-Hamas (00:20:05)
21 juillet 2014, Maurais live avec Dominic Maurais et Marc Lebuis de Point de bascule
10h53 : « Manon Massé, dans l’approche, c’est une approche pro-Gaza donc pro-hamas. C’est pas la simple défense de la veuve et de l’orphelin. C’est un statement pro-Hamas. (…) Dans les faits Québec Solidaire est pro-Hamas? Oui, d’une façon quasi-directe. (…) Vous avez Québec Solidaire d’un côté, qui se dit pour la libération de la femme qui font des manifestations en faveur du Hamas. J’comprend rien la dedans! »


Maurais_live_21_07_2014_10h47_11h10-MarcLebuisPdbQsPro-hamas.mp3

Désinformation et exagération grossière sur Québec Solidaire qui n’a jamais appuyé le Hamas que dans les fantasmes de notre droite hystérique.

CHOI : l’Islam modéré n’existe pas (00:19:50)
24 juillet 2014, Maurais live avec Dominic Maurais, Jean-Christophe Ouellet et Jacques Brassard
10h43 : « Faut pas confondre l’Islamisme et l’Islam, mais l’Islamisme apparait la ou il y a de l’Islam. Et la gauche occidentale est soit naïve soit complice, en tout cas, elle s’acoquine avec des islamistes. (…) La haine du juif qui ressort très clairement (…) Les USA ce n’est pas une puissance impérialiste. (…) L’Islamisme domine l’Islam. (…) L’Islam modéré n’existe pas comme tel. (…) L’Islamisme domine en Islam. (…) Des intégristes catholiques il y en a pratiquement plus (…) L’intégrisme, c’est à dire le radicalisme religieux, il est d’abord et avant tout en milieu musulman.
C’est un fait qu’il faut reconnaitre. (…) A partir du moment ou les musulmans, d’ou qu’ils viennent, constituent plus de 10% de la population. Et dans certaines villes c’est plus que ça. Marseille en France la, c’est une ville musulmane (…) Si l’immigration musulmane augmente sans cesse, on risque de voir des situations de cette nature la aussi. »


Maurais_live_24_07_2014_10h33_10h57-JacquesBrassardIslamophobe.mp3

Un autre délire islamophobe de l’ancien ministre péquiste Jacques Brassard. On croirait une réinterprétation d’une citation précédente de Reynald Duberger affirmant, en citant Éric Duhaime, qu’un « bon musulman ça existe pas« .

Janette dénoncée par des islamophobes

La radio-poubelle est unanime à dénoncer les paroles de Janette Bertrand, osant même les qualifier de « xénophobes ». Mme Bertrand a exprimé hier sa crainte que des « riches de McGill » (qu’on présume arabes) « grugent » des droits (des blancs de souche présumés). À notre connaissance, aucun animateur ne s’est porté à sa défense.

Cela est très curieux, compte tenu qu’ils ont souvent dit bien pire:

En dénonçant les propos de Janette Bertrand, en opposition à leurs positions précédentes, l’objectif de la radio-poubelle est double.

Premièrement, aux oreilles non aguerries, les animateurs peuvent se présenter comme anti islamophobes. Facile, ils sont devant une manifestation caricaturale de la xénophobie qui est unanimement dénoncée.

Deuxièmement ils peuvent s’adonner à leur passe-temps préféré: critiquer le PQ. Et dire qu’il est islamophobe. Quelle ironie.

Informons les annonceurs!

Lorsque l’animateur Sylvain Bouchard propose de bruler les livres de Gabriel Nadeau-Dubois, croyez-vous que le Cégep Sainte-Foy cautionne ces propos?

Lorsque Denis Gravel propose de régler le sucide à grands coups de pieds dans le cul, croyez-vous que le Centre de prévention du suicide de Québec est d’accord avec ça?

Quand la radio-poubelle chie sur les « artistes-subventionnés-du-plateau-sales-gauchistes » croyez-vous que la Salle Albert-Rousseau ovationne?

À la Coalition nous croyons que les annonceurs de la radio-poubelle sont ignorants du monstre qu’ils contribuent à nourir.

Alors que le procès de Jean-Francois Jacob commence lundi prochain, faisons savoir aux annonceurs, dont la liste a été rafraichie pour l’occasion, ce que nous pensons de leurs choix publicitaires.

Envoyons la lettre type ci-jointe aux annonceurs!

Objet: À propos de vos choix publicitaires

Madame, Monsieur,

je suis préoccupé par votre choix de diffuseur pour la publicité de votre entreprise. Les radios CHOI et le 93,3 permettent la diffusion de propos tels que :

« 80% des stupidités qu’on voit au volant c’est des femmes » (un auditeur, 93.3, 28 septembre 2011). Pendant la grève étudiante, Sylvain Bouchard proposait à la police de « rentrer dans le tas » tout en se questionnant sur une intervention de l’armée.

« J’ai une hantise pour les arabes (…) C’est une culture porteuse de profondes tares » (le Docteur Mailloux, Radio X Québec, 6 juin 2012). De son côté, Reynald Du Berger affirmait qu’un « bon musulman, ça existe pas ».

Pour avoir dénoncé ces propos, Radio X traduit deux personnes devant les tribunaux lundi prochain.

En achetant de la publicité à ce diffuseur vous offrez un appui à ce type de propos. C’est comme si votre propre entreprise cautionnait ce discours. Ma perception de votre entreprise en est ainsi affectée très négativement.

Je réitère ma désapprobation de votre choix de diffuseur. Je vous prie de cesser d’acheter de la publicité à cette antenne. J’espère que vous prendrez des mesures en conséquence.

Cette plainte est confidentielle.

Merci de votre attention,

_______________Votre nom_______________