Archives du mot-clé syndicalisme

Les syndiqués, « est-ce qu’ils sont conscients qu’on les déteste et qu’on les méprise? »

arthur

Grève du front commun. André Arthur fait un peu d’incitation à la haine contre les syndiqués.

CHOI: incitation à la haine contre les syndiqués (00:05:26)

28 octobre 2015, Moreault en jase, avec André Arthur

11h25 : « Je regardais les bébés lalas de la fonction publique zigner leurs pancartes (..) hier et je me disais, est-ce qu’ils sont conscients qu’on les déteste et qu’on les méprise? Je regardais les réactions des automobilistes qui passaient devant les grappes d’idiots et le visage en disait long sur le mépris que les citoyens ont maintenant pour cette civilisation de bébés gâtés qui font un syndicalisme complètement passé date (…) hier t’avais une foule de syndiqués (…) qui se comportaient comme des enfants (…) C’est ces innocents là qui zignent des pancartes qui vont enseigner la vie à mes enfants? (…) Ils ne sont pas conscients à quel point le payeur de taxes les méprise (…) c’était juste une immense manifestation de stupidité collective. »

Moreault_en_jase_28_10_2015_11h26-Anti-syndicalisme.mp3

Normandeau et Duhaime enquêtent sur un grand complot autour de sandwichs au porc effiloché

normandeau

Nathalie Normandeau et Éric Duhaime ont mis le nez sur une bien sombre affaire consistant à  « acheter » des gens, à prendre des gens « en otage », à « appâter des jeunes », « payer du monde », et trempant dans l' »hypocrisie » et la « manipulation ».

Il semble que nos deux fins limiers ont découvert les dessous d’une histoire bien sordide. Mais de quoi s’agit-il? De la commission Charbonneau? Du procès des Hell’s Angels? Du dernier congrès du Parti Libéral?

En réalité, les mots employés par l’excentrique duo Normandeau-Duhaime concernent… un rassemblement syndical dans un cégep. Incluant, et le détail serait important, une distribution de sandwichs au porc effiloché.

On constate une belle technique de manipulation que le duo Duhaime et Normandeau manie avec zèle: détourner un enjeu de fond pour focaliser sur un détail insignifiant, une distribution de sandwich au porc effiloché. Nos deux comiques utilisent l’anecdote pour dénoncer une soi-disant grande tentative de corruption des étudiants.

L’histoire ne serait pas aussi loufoque si elle n’était pas montée en épingle par Nathalie Normandeau, l’ex vice-première ministre de Jean Charest, et ex-ministre des Affaires municipales, assignée à témoin lors de la commission Charbonneau, commission d’enquête ciblant justement la corruption.

Nathalie Normandeau, la même qui empochait l’argent de Lino Zambito, acquis via des prêtes-noms, des billets de spectacle de Céline Dion et le fameux bouquet de 40 roses.

S’indigner aujourd’hui d’une distribution de sandwichs lors d’un événement public bon enfant organisé par un syndicat de cégep, alors qu’elle ne se formalisait pas de cadeaux luxueux offerts en toute discrétion par des entrepreneurs louches… Avouez que c’est fort le café.

C’est représentatif d’une élite corrompue, complètement déconnectée de la population alors qu’elle prétend la représenter. C’est minable.

93.3: Grande enquête sur le porc effiloché (00:14:48)

8 octobre 2015, Normandeau-Duhaime, avec Nathalie Normandeau et Éric Duhaime

13h30: « Les profs auraient offert aux élèves un lunch. C’est du porc effiloché. Pour les convaincre du bien-fondé de leur cause, la question légitime qu’on se pose: est-ce que c’est là une manœuvre légitime du syndicat des profs d’acheter des étudiants à leur cause? (…) Vous leur offrez à manger, c’est une façon un peu habile d’obtenir l’adhésion de vos étudiants? (…) Y a plusieurs personnes qui dénoncent le fait de prendre des étudiants en otage. Pourquoi avoir impliqué les élèves alors qu’ils ne sont pas concernés par ce qui se passe? (…) Y a un père de famille qui a écrit à Nathalie et à moi, qui dit que son enfant est mineur puis que vous essayez de l’appâter avec un sandwich au porc effiloché, il trouve ça dégueulasse, ça lui lève le cœur (…) C’est une opération charme (…) C’est pas la première fois que les syndicats sont obligés de payer du monde pour manifester (…) Elle n’a pas pratiqué la transparence! (…) On se penserait au pays de Fidel Castro (…) Je fais une petite montée d’hormones car on dénonce l’hypocrisie et la manipulation« .

2015.09.30-08.10-933-LesSandwichsAuPorcEffiloches.mp3

Ouf. La veine dans le cou de Normandeau a failli péter.

Ces chaines humaines diaboliques

nd

Chaîne des parents autour des écoles pour soutenir l’école publique. Le ministre de l’éducation François Blais déchire sa chemise parce que des enfants y participent. Il prétend qu’ils sont instrumentalisés politiquement.

Philippe D’Aoust, du Journal de Québec, fait remarquer que s’il y en a qui utilisent des enfants politiquement, c’est bien les politiciens, dont François Blais lui-même.

Normandeau et Duhaime réagissent à l’article du journaliste et, fidèles à la doctrine radio-poubelle, agissent en bon chiens de garde des riches et des puissants. Ils défendent le ministre Blais.

Normandeau et Duhaime affirment que des enfants dans une chaine et des enfants utilisés dans une campagne partisane, ce n’est pas la même chose. Mais remarquez le manque argumentaire, en dehors des habituels sophismes. Normandeau finit même par se décrédibiliser complètement en révélant qu’elle a déjà pris elle-même des photos avec des enfants quand elle était candidate libérale. Éloquent.

93.3 : les chaines humaines (00:09:31)
3 septembre 2015, Normandeau-Duhaime, avec Nathalie Normandeau et Éric Duhaime
12h50 : « Là, on parle d’un syndicat qui annule des rentrées scolaires des jeunes enfants, qui leur font scander des slogans syndicaux, qui a des députés du PQ et de Québec Solidaire qui vont faire de la récupération politique avec ça (…) Et on nous fait croire que ce n’est pas organisé par les syndicats. »

Nd-3Septembre2015-12h50-Scandale-autour-de-la-photo-du-ministre-blais-avec.mp3

1er mai: « Certains de ces cons-là utilisent leurs enfants comme des boucliers humains »

La population manifeste sa désapprobation des mesures libérales? La radio-poubelle répond en incitant à la violence, en insultant et en désinformant.

Vous trouvez ça inacceptable? Contactez les annonceurs.

Au sujet d’une manif à Montréal:

CHOI: Les enfants comme boucliers humains dans les manifs (00:01:56)
4 mai 2015, Maurais live avec Dominic Maurais et Jacques Brassard
10h15 : « Certains de ces cons-là utilisent leurs enfants comme des boucliers humains ».

Maurais_live_04_05_2015-10h15-DesBoucliersHumains.mp3

 

Au sujet d’une manif syndicale à Québec, boulevard Laurier,. Monette propose tout simplement d’arrêter et de violenter tout le monde dans la manifestation légale.

CHOI: manif sur Laurier (00:11:44)
1 mai 2015, Monette avec Carl Monette et des auditeurs. Montage.
12h25 : « Fuck off, la population est pas de votre bord, vous faites des actions de morons et d’imbéciles, j’espère que les policiers vont tous les ramasser un par un, et me sacrer ça dans le panier à salade puis dégager ces déchets-là qui bloquent Laurier (…) Vous êtes une honte pour le Québec, demandez-vous pas pourquoi le Québec recule, c’est à cause des syndicats (…) Mais moi j’prends un 2 X 4 si vous voulez, j’peux aller faire un peu de ménage. » 12h46 « on peut-tu aller ramasser ces gens-là s’il-vous-plait, passer la gratte, passer la hose? »

Monette_01_05_201512h25-ManifSurLaurier.mp3

Top 10 2013: L’anti-syndicalisme (6/10)

Prétendant représenter le « vrai monde » et « les cols rouges », une écoute attentive de la radio-poubelle révèle plutôt un parti pris constant pour les patrons. Le renversement est flagrant. Dans leur discours, les syndicalistes sont les « privilégiés » de la société. Les patrons, les « créateurs de richesse ».

En réalité, la radio-poubelle est entièrement dévouée à attaquer les conditions de vie de 99% de la population.

Ceci est la sixième d’une série de 10 vidéos sur des extraits de la radio-poubelle en 2013.

Merci de nous aider à diffuser ce vidéo largement, dans un esprit pédagogique, militant et ludique, pour faire comprendre la radio-poubelle à votre entourage.