Tirer profit des complots

Certes, le fait qu’une administration publique décide de boycotter un média parce qu’elle n’approuve pas les commentaires qui y sont diffusés porte atteinte à la liberté d’expression. En revanche, une entreprise privée à qui on confie les ondes publiques a des responsabilités à l’égard de la société. Encourager les auditeurs à ne pas respecter les mesures sanitaires en pleine pandémie et à défier les autorités publiques, c’est en effet risquer la santé de milliers de personnes et la vie de plusieurs d’entre elles. C’est de la négligence, comme le fait d’inciter les automobilistes à rouler à tombeau ouvert.

ledevoir.com