Tramway: Des radios sans conscience sociale, selon Labeaume

Lors du point de presse d’aujourd’hui, le maire Labeaume a répondu à la question d’un journaliste au sujet de l’opposition au tramway bruyante à la radio. C’est à partir de 39 minutes.

Journaliste: « Est-ce que les opposants disposent de tribunes plus bruyantes, ce matin Québec Solidaire l’a laissé un peu entendre? »

Régis Labeaume: « Bien écoutez c’est toujours le cas à Québec. Vous savez la bulle politique, la bulle médiatique. Les gens se parlent, se répondent et ils sont sur qu’ils ont raison. Et après on se rend compte que c’est pas ça. Bon. C’est pas nouveau, on a vécu ça dans d’autres dossiers. Mais il y en a, un certain nombre, qui sont vocaux. Il y a du monde pour qui c’est payant faire ça. Il y a des postes de radio, peu importe le projet, il n’y a aucune idée, il n’y a aucune conscience sociale, aucun principe personnel, l’idée c’est de faire du cash. Fait que. Ils font du cash. Mais le monde est pas fou. »

Ici Québec sur Facebook