Tribunal spécialisé dans les crimes sexuels: c’est une « chasse aux hommes », selon Maurais

#StopCultureDuViol
Manif #StopCultureDuViol, Québec, 25 octobre 2016

Quatre élues de différents partis politiques provinciaux s’unissent pour discuter de l’opportunité de lancer un tribunal spécialisé dans les crimes sexuels et la violence conjugale. La ministre de la justice Sonia LeBel affirme que, pour l’instant, l’objectif est d’avoir « une meilleure compréhension de la réalité des victimes et de mieux les accompagner lorsqu’elles doivent traverser le processus judiciaire ».

Il n’en faut pas plus pour que Dominic Maurais pète les plombs et y voit un complot féministe anti-homme, ajoutant que celles qui croient à la culture du viol sont… des droguées. L’extrait est ci-joint.

Rappelons que Maurais a déjà été victime d’un curé pédophile. Il le raconte d’ailleurs dans l’extrait. Il s’en sert pour se donner de la crédibilité.

Maurais se plaint aussi d’avoir fait 3 tentatives de suicide. Ça ne fait que rendre encore plus incompréhensible sa haine des survivantes et son mépris des femmes victimes de viol.

Un article très intéressant sur les agressions sexuelles dont sont victimes des hommes explique la chose ainsi: « la plupart d’entre eux semble minimiser les expériences vécues… ou en rient — ce que l’on pourrait percevoir comme deux stratégies d’adaptation au stress. D’autres encore expliquent qu’une petite voix intérieure leur dit qu’en tant qu’hommes, ils devraient toujours saisir une occasion d’avoir un rapport sexuel. »

Ces propos visent à dénigrer les féministes, vous pouvez donc porter plainte au CCNR, au CPQ ou écrire une lettre aux annonceurs.

Radio X: Tribunal spécialisé dans les crimes sexuels: c’est une « chasse aux hommes »

15 janvier 2019, Maurais live, avec Dominic Maurais et Dany Gravel (00:13:36)

6h25 : DM- « La première perception que j’ai, c’est que les hommes sont des agresseurs. Euh… il y a des garçons victimes d’agressions sexuelles. Quel faux pas de la part des féministes (…) Ça ressemble à une chasse à l’homme (…) Une chasse aux hommes (…) »

DM: « Le système actuel est imparfait mais fonctionne (…) Sonia Lebel c’est aussi la ministre de la condition féminine, come on. On parle de condition humaine lorsqu’on parle d’agression sexuelle. C’est pas un phénomène uniquement féminin [Personne n’a affirmé ça] (…) Elle ne doit pas être à la solde d’un lobby féministe débridé et enragé qui crie à la culture du viol à tous les coins de rue (…) La culture du viol au Québec, ça n’existe pas. Peut-être qu’au Zimbabwe, ça existe. Le matriarcat, ça existe pas pire, par contre. C’est pas mal les femmes qui mènent (…) Les femmes ont quand même beaucoup de pouvoir (…)

DM- « Mais arrêtez, merde, le patriarcat partout. La culture du viol et le patriarcat. On dirait que ce sont des gens sur la drogue,les gens qui disent ça. On parle pas du Québec. C’est comme les environnementalistes, quand ils parlent d’un Québec pollueur épouvantable. On dirait que ce sont des gens qui sont sur la drogue (…) »

DG- « #metoo fait que le sujet est trendy! »

agressions-sexuelles-rdi-et-les-partis-politiques-dans-un-delire-anti-hommes_2019-01-15.mp3