Trois ans après la tuerie de la Grande Mosquée: long chemin contre l’islamophobie

Il égratigne au passage les médias traditionnels qui, selon lui, accordent une place «disproportionnée» à certains débats qui sèment la division. Il s’en prend aussi aux propos d’une «certaine radio». Il donne en exemple le blâme de 2017 du Conseil de presse du Québec contre l’animateur Jeff Fillion de CHOI pour des propos racistes «envers les minorités visibles et les musulmans».

leSoleil.com