Tueur cagoulé = étudiants cagoulés

Richard Henri Bain, le tueur cagoulé

La droite se scandalise des attaques, imaginaires ou réelles, de la gauche pour instrumentaliser l’attentat contre Pauline Marois.

Une fois de plus, la droite qui attaque prétend se défendre. L’agresseur se plaint d’être la victime. Le dominant se plaint d’être dominé.

Pourtant, la droite va plus loin en se joignant elle aussi aux accusateurs et en pointant vers… la gauche.

C’est le cas de CHOI et de Sylvain Bouchard au 93,3. Le 5 septembre, Sylvain Bouchard lie les étudiants à l’attentat.

Voici un infime échantillon des énormités ce qui se sont dites depuis le 5 septembre, au lendemain de l’agression.

93.3: les malades et les cagoulés (00:03:52)
5 septembre 2012, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Myriam Ségal
« je dénonce évidemment fermement et sans nuance ce qui s’est passé hier contre le PQ, mais ça fait un an que j’en vois des cagoules à Montréal et ils sont pas toujours dénoncés parce qu’ils sont dans la bonne gang ». Bouchard fait un lien entre l’attentat du tueur cagoulé avec les étudiants cagoulés.
2012.09.05-09.30.00-933-LesMaladesEtLesCagoules.mp3

La droite instrumentalise l’attentat pour décribiliser la gauche. La droite fait exactement ce qu’elle dénonce par la suite. En effet, dès le lendemain, Bouchard prend le rôle de la victime…

93.3: Bouchard la victime (00:02:02)
6 septembre 2012, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Josey Arsenault
« Surveille les dérapages, comment on va associer les gens aux malades »
2012.09.06-07.30.00-933-BouchardEnParle-Victime.mp3

Et le surlendemain…

93.3: Bouchard la victime 2 (00:03:39)
7 septembre 2012, Bouchard en parle avec Sylvain Bouchard et Josey Arsenault
« C’est se servir du sang d’un innocent, vous vous en servez pour faire de la politique (…) C’est a proprement parler dégueulasse, bas et ignoble. »
2012.09.07-08.30.00-933-bouchardVictimisation.mp3

En quête de bouc-émissaire, la droite finit même par accuser Twitter à CHOI, qui est « remplit de militants de Québec Solidaire et d’Option Nationale ».

La radio-poubelle, reine et maîtresse des attaques gratuites et de la provocation, se plaint d’être associée illégitimement à l’attentat par la gauche. Elle le fait, sans aucune gêne, en tentant elle-même d’associer la gauche à l’attentat.

Le pire est que la radio-poubelle ne s’en rend même pas compte.

L’échange avec Louis Roy de la CSN à CHOI est révélateur. Particulièrement l’extrait suivant (à partir de 6 minutes 20):

Maurais – « Depuis 20-25 ans M. Roy, (…) la gauche a de la place en masse. On est d’accord?
Roy – « Moi je pense que la droite a encore plus de place que la gauche »
Jean-Claude Ouellet – « Hein? Hein? Depuis combien de temps? »
Roy – « Depuis longtemps »
JC – « Hein? »
Maurais – « C’est pas sérieux »

Ce simple extrait démontre tout l’aveuglement de la droite face à sa domination écrasante. Une droite déconnectée de la réalité.

Elle règne, souveraine, à la radio, mais aussi dans les quotidiens et à la télé dans tout le Québec et au delà. L’opinion publique, telle qu’exprimée dans les médias, n’a jamais été autant convergente. Pourtant, et ça semble authentiquement naïf, la droite refuse de le reconnaitre.

Le dominant se croit dominé. Et pour le justifier, il suffit qu’elle le dise plus fort que les autres. Pour parvenir à faire avaler les couleuvres les plus grosses, les médias poubelles répondent présent.