Un loup solitaire en moins, à quand le prochain?

Août 2021, Dany Roy, un gatinois, est arrêté en possession d’armes prohibées: un pistolet 9mm et une carabine automatique. Il a proféré des menaces envers le ministre de la Santé. Par ses publications Facebook, Dany Roy démontre qu’il est influencé par Radio X.

Image

Janvier 2021, une perquisition a lieu chez le Montvalois Raymond Têtu. La police y retrouve tout un arsenal: 3 mitraillettes, 2 armes longues, 7 silencieux. Têtu a menacé d’abattre Justin Trudeau. Dans ses mentions « J’aime » sur Facebook, on remarque vite que Têtu adore le PPC de Maxime Bernier, un chouchou de Radio X.

Image
(crédit Robert Nelson pour le montage)

Février 2021, un homme de l’Ancienne-Lorette, Karl Maheux, est arrêté pour avoir préparé « un coup d’éclat contre les mesures sanitaires ». Sa maison est pleine d’armes à feu prohibées, de bombes artisanales et de silencieux. Sur sa page Facebook, Maheux arbore un logo « Je suis Radio X ».

Et ça, ce ne sont que les cas récents. Il y en a d’autres.

Trois loups solitaires armés jusqu’aux dents. Trois personnes influencées par Radio X et ses satellites. Trois grenades dégoupillées.

En tant que propriétaire d’armes à feu, il est possible qu’ils aient été séduits par le lobby des armes à feu de Guy Morin, chouchou de Radio X et candidat du PCQ d’Éric Duhaime. On sait aussi que Karl Maheux appartenait à une branche du libertarianisme, une idéologie promue à Radio X.

Qui a influencé ces hommes à faire la guerre aux mesures sanitaires? Pour nous, ça saute aux yeux. Mais pourquoi les médias sont-ils muets à ce sujet?

Si ces 3 personnes avaient été musulmanes, croyez-vous vraiment que les médias ne tenteraient pas de retracer les personnes responsables de leur radicalisation? Croyez-vous que Richard Martineau se serait empêché d’écrire 23 chroniques sur de soi-disantes dangereuses mosquées peuplées d’imams sanguinaires?

Imaginez si Maheux avait partagé une publication d’Adil Charkaoui.

Dans son cas, Québecor a plutôt choisi de supprimer la référence à Radio X dans sa photo de profil.

Pourquoi?

On veut nous faire croire qu’ils ont été radicalisés tout seul. « C’est les réseaux sociaux », nous dit-on.

Pourtant, comme la Coalition s’efforce de le démontrer depuis 2012, il y a un processus de radicalisation qui est mis en place à Radio X ayant un impact sur l’auditoire.

Dans l’indifférence générale.

Ainsi, selon l’idée générale, Adil Charkaoui serait responsable d’avoir envoyé des jeunes faire le djihad en Syrie.

Mais le discours militant de Radio X, matraqué chaque jour à des centaines de milliers de personne, n’aurait, lui, aucun impact.

Zéro, niet, nada.

Et les influenceurs, bien planqués, se lavent les mains de toute responsabilité. Aucune imputabilité. Aucune admission.

Rien ne peut troubler le sommeil de ces gens-là.

On pouvait ainsi entendre Jonathan Hamel, hier à Radio X, blâmer les médias qui «polarisent la population». Jeff Fillion a renchéri, affirmant que le chroniqueur le plus «violent» était Patrick Lagacé qui, selon eux, cherche «la chicane et la division».

Dans le même segment, Fillion a dit que la situation sanitaire était sous contrôle en Floride et de loin préférable à celle au Québec. Alors que les hôpitaux floridiens sont débordés et rationnent l’oxygène.

Un tissu de mensonges pour servir leur agenda mortifère pro-virus.

Ce sont eux qui ont du sang sur les mains. Ils ont mobilisé, encouragé, incité 3 tueurs en puissance. Ce sont les champions de la polarisation. C’est leur métier.

S’il y avait une justice, toute cette clique devrait être tenue de répondre à des questions difficiles.

Mais personne ne fait rien.

Le cirque continue au 98,1.

Ce n’est pas normal.