Vaccination des enfants: David Frei et Maurais répandent la peur

David Frei est un youtubeur prolifique. Il est devenu chroniqueur régulier de Maurais live il y a quelques mois.

Dans l’enregistrement suivant vous entendrez le duo populiste dire que…

  • il faut rejeter la vaccination des enfants
  • le vaccin anti-covid est « expérimental », qu’il « soumet les enfants à un inconnu » et qu’il aura des « conséquences à long terme »
  • le gouvernement est en train d’enfreindre le « Code Nuremberg » (pour en savoir plus)
  • le passeport vaccinal, c’est de « l’extorsion »
  • la population frustrée pourrait avoir recours à la violence
  • il est impossible de vaincre le virus

Un discours très, très teinté de conspirationnisme. Avec un thème impliquant des enfants en plus, c’est le double des points. Ça génère beaucoup de clics sur le site de Radio X.

Comment est-ce que Dominic Maurais peut rationaliser son adhésion au vaccin pour les adultes, mais, en même temps, faire courir des rumeurs comme quoi le vaccin est dangereux pour les enfants? Pourquoi ce qui est bon pour minou n’est-il pas bon pour pitou?

Comment est-ce que RNC Média peut rejeter le conspirationniste Ken Pereira d’un côté tout en invitant David Frei de l’autre?

Il existe pourtant plein de bonnes raisons de s’opposer à la vaccination pour les enfants. Par exemple, on pourrait garder les doses pour les adultes des nombreux pays dans le besoin, dans l’optique qu’un monde qui n’est qu’à moitié vacciné n’est pas un monde immunisé. Mais d’évoquer d’hypothétiques et improbables dangers est la pire raison.

Notez que David Frei se présente comme candidat pour le Parti Populaire du Canada de Maxime Bernier.

Puisqu’il s’agit de désinformation, vous pouvez porter plainte au CCNR ou au CPQ. Vous pouvez aussi écrire une lettre aux annonceurs.

CHOI: le terrifiant et dangereux vaccin expérimental pour les enfants

28 juin 2021, Maurais live, avec Dominic Maurais et David Frei

DM: « C’est ça! Le covid zéro est impossible »

DF: « Effectivement (…) Les gens vont tomber malades, il n’y a rien qu’on peut faire, sauf paralyser totalement la société et l’écraser pour avoir des conséquences encore plus graves dans une génération (…) Le nouvel objectif, c’est covid zéro, c’est épouvantable »

DM: « On a perdu de vue l’objectif initial qui est de protéger les gens vulnérables » (Faux, ça c’est l’objectif initial que prétendait avoir la radio-poubelle, pas celui de la Santé publique qui vise plutôt à protéger le maximum de monde).

(…)

DM: « Maintenant, on veut vacciner les petits bébés! (…) »

DF: « On est rendu dans une situation où si on s’oppose à la vaccination avec un vaccin qui est expérimental, c’est identifié comme un vaccin qui est expérimental, sur le NIH website. On sait, il n’y a rien à cacher, c’est sous approbation d’urgence exceptionnelle. Si on s’oppose à la vaccination des enfants, on nous appelle des anti-vaxxers comme si on est les vilains du monde (…) »

DF: « Il vont blâmer n’importe quelle résurgence sur les enfants non-vaccinés. Ça va causer de la division sociale entre les gens qui ne veulent pas faire vacciner leurs enfants et d’autres qui le veulent pour le bien-être de l’État. C’est un nouveau monde. »

DM: « C’est un excellent point (…) »

DF: « C’est de l’extorsion! Pour mettre de la pression indue pour obliger les gens, sous menace de la perte de leur liberté, de faire vacciner leurs enfants de 12 à 17 ans. C’est la première fois depuis l’histoire de l’humanité qu’on essaie cette nouvelle technologie, le AMR vaccin, dans des enfants. Ce n’est pas la façon dont les parents doivent prendre les décisions concernant la santé de leurs enfants (…) C’est juste une question de temps à ce que ça descend… vraiment… peut-être même dans la violence où les gens vont dire: «hey, moi j’ai fait vacciner mes enfants, pourquoi vous ne l’avez pas fait?» Comme si tout le monde doit souffrir de la même manière. Comme si tout le monde devait soumettre ses enfants à un inconnu. Puis, si on ne le fait pas, c’est ceux qui refusent qui est l’ennemi. »

(…)

DF: « Le gouvernement, va falloir s’excuser de ce qu’ils ont fait à cette génération parce qu’on est allé très vite de «il faut aplatir la courbe» à «forced vaccination» (…) et c’est absolument choquant. »

DM: « Derrière tout ça, il y a le big pharma (Quoi, Maurais est rendu contre le libre-marché?) (…) La campagne de vaccination pour les enfants c’est du gros cash (…) »

DF: « Je le tweetais aussi hier… il y a le Code Nuremberg qui était comme le résultat de la Deuxième Guerre mondiale où on énonçait des principes comme quoi on ne peut pas obliger des gens à subir des expériences médicaux avec la pression, l’extorsion où leur consentement est vicié par ces éléments de pression. C’est exactement ce que le gouvernement est en train de faire maintenant (…) »

DF: « Et maintenant, au Canada, c’est le seul endroit où le vaccin est approuvé pour les enfants de 12 à 15 ans. Et là, on va un niveau plus loin, un niveau plus extrême (…) »

DF: « Là, on parle de la vaccination des enfants de 6 mois. On n’a aucune idée de ce que pourrait être les conséquences à long terme pour les enfants (…) »

DM: « Qui va défendre les enfants bordel ?! »

DF: « Ce sera les parents, mais les médias et les politiciens vont diaboliser les parents (…) »

rx-2021.06.28-07-david-frei-anti-vaccin.mp3